eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Bordeaux Lyon Marseille Nantes Toulouse Guides France Musique Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > A boire ! > Le goût du morgon > Le morgon, un Beaujolais pas comme les autres

Le morgon, un Beaujolais pas comme les autres

Dernière mise à jour : mardi 19 novembre 2013, par Marion Augustin

Le Morgon est une AOC du Beaujolais qui a acquis ses lettres de noblesse sur la planète vins nature. Comme tous les Beaujolais, le cépage est le gamay, fruité et soyeux.

L’AOC Morgon fait partie des crus du Beaujolais. Situé à mi-chemin de Mâcon au Nord et de Villefranche-sur-saône au sud, le vignoble bénéficie d’une exposition sud et est, sur les pentes douces du Mont de Py.

Sa superficie est de 1 110 hectares. Le terroir est soumis à trois influences climatiques : océaniques tempérées par la Loire, méditerranéennes en été, et continentales en hiver.

Bien qu’issus du même cépage Gamay, les vins de Morgon sont variés et complexes. Ils sont de couleur ocre rouge en raison du manganèse qui compose leurs sols.

On peut dire de ces vins qu’ils « morgonnent » lorsqu’ils présentent des caractéristiques aromatiques bien spécifiques (arôme de cerise, de griotte) apportées par le schiste décomposé, appelé localement « roche pourrie ».

Les arômes de ces rouges sont de fruits à noyaux, avec des notes épicées importantes et des notes de kirsch. Ces vins sont longs en bouche et, en vieillissant, acquièrent ces fameuses notes de sherry, tout en gagnant en amplitude.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.