eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > Au potager > C’est mes oignons > Les oignons et la peinture

Les oignons et la peinture

Dernière mise à jour : vendredi 8 novembre 2013, par Marion Augustin

L’oignon est partout, c’est un légume mondial, facile à cultiver. Les peintres l’ont abondamment immortalisé.

Henri Matisse (1869-1954), Les oignons roses, 1906 - Huile sur toile, Collection particulière

Ceux-ci sont assurément rouges, et leur vivacité contraste avec la table beige. Les oignons de Matisse sont un peu des oignons universels. Excepté le broc, qui localise vaguement la cuisine où ces oignons sont posés, nulle indication de temps ni de lieu. Voici l’oignon rouge dans la cuisine.


Paul Cézanne (1839-1906) Nature morte aux oignons1896-1898Huile sur toileH. 66 ; L. 82 cmParis, musée d’Orsay

Les oignons de Cezanne sont bien plus ancrés dans la réalité de l’atmosphère de l’office, là où la cuisinière (ou le cuisinier) épluche, prépare, tranche... Même si sur la table alternent les touches de couleur, le couteau est là pour rappeler la destinée des légumes si savamment posés.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.