eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > IAM > Akhenaton : Nouvel album

Akhenaton : Nouvel album

Dernière mise à jour : mercredi 31 janvier 2018, par Jean

Est-il encore besoin de présenter Akhenaton, voix d’IAM, producteur, artiste solo, réalisateur et auteur ? Après deux albums sortis avec son groupe presque coup sur coup, le rappeur rejoint le label Def Jam France en 2014 pour son nouvel album solo Je suis en vie. Retrouvez-le en concert à la Gaîté Lyrique (Paris) le 27 mars 2015.

Depuis 1989 et les débuts d’IAM, Akhenaton semble n’avoir qu’une seule idée en tête : rendre hommage à un style musical qui lui a offert la possibilité de décoller du bitume.
De son vrai nom Philippe Fragione, son flow est reconnaissable parmi beaucoup d’autres grâce à son accent marseillais. Son œuvre est très marquée par ses origines napolitaines, l’islam et les rues de Marseille et de New York. Outre la biographie Face B, on lui doit quatre albums solo : Métèque et mat (1995), Sol Invictus (2001), Black Album (2002) et Soldats de Fortune (2006).

Quinze ans après Métèque et mat, Akhenaton n’a pas tout dit. On le sent toujours excité, comme un gamin qui refuserait de remiser au grenier son jouet. Un jouet précieux, ayant su traverser les années sans jamais perdre de sa magie, un jouet qui aurait encore plein d’histoires à raconter...

Membre fondateur du groupe IAM, Akhenaton a contribué à donner au rap français ses lettres de noblesse. Rappeur agile, auteur exigeant, compositeur inspiré, il concilie depuis ses débuts succès populaire et fidélité à l’éthique du hip-hop : dépassement de soi, tolérance, engagement, dénonciation sociale, mais aussi esprit festif et humour méditerranéen. Le créateur de la chanson Je danse le Mia peut se targuer d’une constance jamais démentie en vingt ans de carrière...
En revanche, peu de gens connaissent le cheminement personnel de cet homme introverti et peu enclin à se livrer aux médias. Pour la première fois, le petit-fils d’immigrés napolitains, né en 1968 et élevé dans un village sur les hauteurs de Marseille, accepte de se raconter. Dans son autobiographie La Face B parue en mars 2010, il nous entraîne tour à tour dans la campagne de son enfance, le Marseille interlope des années 1980, et le New York de tous les possibles, berceau du hip-hop, où il fit ses classes de rappeur à l’âge de 16 ans.
En parallèle à cette publication, Akhenaton en propose l’album du même nom, véritable B.O. en trois volumes. On y retrouve quelques uns de ses meilleurs textes, ainsi que des featurings avec des invités tels que Shurik’n, Sako, ou encore Saïd.

En mars 2011, Akhenaton collabore avec Faf Larage, moitié de Soul Swing, dont le dernier coup de maître est Pas le temps, le générique français du feuilleton culte Prison Break. Les deux artistes ont décidé de s’unir le temps d’un projet rendant hommage au courant hip-hop US des années 1980-1990. "Je travaillais sur une mixtape consacrée au hip hop ancien et moderne, raconte Akhenaton. Avec Faf, on bosse dans les mêmes lieux, son studio est adjacent au mien. On parlait souvent de faire un truc ensemble, un jour. Quand j’ai parlé de cette mixtape à Faf, en une minute c’est devenu We Luv NY, un projet commun. On s’est investi autant sur le choix des sons que sur les sujets."
Ils poursuivront ensuite leur collaboration lors d’une grande tournée. Le frère de Shurik’n et le leader d’IAM se produiront ainsi à Lyon, Marseille, Reims, Lille, après deux concerts-événements au Divan du Monde, à Paris, les 16 et 17 mars 2011.

En 2013, IAM revient en force sur le devant de la scène. En l’espace de quelques mois, ce sont trois opus qui sont mis en bacs : l’album Arts Martiens, un Best Of, puis un projet éponyme présenté comme l’ultime disque du groupe. Et alors que la tournée d’IAM se poursuit jusqu’en fin d’année 2014, Akhenaton rejoint le label Def Jam France et annonce officiellement le 4 avril la réalisation d’un nouvel album solo ! Ce disque intitulé Je suis en vie sort le 3 novembre 2014. Il comprend les featurings de REDK (A part les €), Shurik’n (J’aime le rap et le rap m’aime), Faf Larage (Dezolation) et Cut Killer (Little Brother Is Watching You). Enregistré entre Paris et Marseille, il a été mixé essentiellement par Prince Charles et co-réalisé avec Sébastien Damiani.
C’est donc ce nouvel opus qu’Akhenaton viendra défendre sur la scène de la Gaîté Lyrique à Paris, vendredi 27 mars 2015, dans le cadre du IAM Alive Tour (mise en vente jeudi 20 novembre à 10h).

Pour découvrir l’agenda 2014 des concerts à Paris, cliquez ici ! Et pour l’agenda des concerts 2015, cliquez là !
Et pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.