eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Terres et saveurs > Au potager > La patate, reine de nos assiettes > Des primeurs comme des bonbons

Des primeurs comme des bonbons

Dernière mise à jour : jeudi 18 octobre 2012, par Marion Augustin

Les primeurs sont des pommes de terre fraîches, récoltées au printemps et en été. Cultivées dans les régions littorales (Manche, Atlantique) ou dans le sud de la France, il en existe plus de 15 variétés. Certaines bénéficient d’une AOC.

En Bretagne, associée aux fêtes de Pâques, les pommes de terre primeurs marquaient l’arrivée du printemps. Elles étaient attendues avec impatience, à l’époque où la conservation des « pommes de terre vieilles » laissait à désirer…

Aujourd’hui, elles sont toujours autant appréciées. Deux variétés bénéficients même d’une AOC et d’une AOP. Il s’agit des variétés "Béa" dans le Roussillon et alcmaria, goulvena, pénélope, starlette, carrera, amandine, BF 15, charlotte, roseval pour l’ile de Ré.

Quelques variétés stars

la bonnotte de Noirmoutiers La Bonnotte : (Noirmoutiers) C’est la plus ancienne variété de pommes de terre cultivées à Noirmoutiers. La production est faible, 100 tonnes c’est peu par rapport aux autres variétés dont la production oscille entre 4000 et 5000 tonnes. Elle est récoltée début mai. Sa chair est fine mais elle doit être consommée dans les 72 heures.

La charlotte  : (Île de Ré) Récoltée du 1er juin au 15 août, c’est sans doute la variété la plus connue. Elle a une chair blanche et ferme et sa forme est plutôt allongée. D’une bonne texture elle supporte autant d’être cuite vapeur ou rissolée.

La Bea  : (Roussillon) C’est une belle pomme de terre de forme allongée et plate, très régulière, à peau de couleur jaune. Sa chair est jaune pâle. En bouche, elle libère une saveur légèrement sucrée, sans amertume et sa texture est fondante.

Ma préférée est celle de Paimpol, dans les Côtes d’Armor, cuites à la vapeur avec du beurre demi-sel et un peu de persil frais, un délice...