evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Expositions > Londres 2017, musées et expositions

Londres 2017, musées et expositions

jeudi 16 mars 2017, par André Balbo

Des séjours formidables à Londres... si ce n’étaient tous ces Français ! Et la livre sterling qui baisse encore un peu...

Profitez des nombreux musées, de leurs incomparables collections permanentes comme de leurs principales expositions temporaires...

Accès rapides à nos contenus : The British Library, The National Gallery, London, The Tate Modern Gallery, The National Portrait Gallery, The Royal Academy of Arts, Le British Museum, Estorick Collection of Modern Italian Art, Barbican Art Gallery, The London Film Museum, Hayward Gallery, Victoria & Albert Museum, L’O2 Arena, Buckingham Palace, Sir John Soane’s Museum, Wellcome Collection, Saatchi Gallery

Parmi les grandes villes européennes pour lesquelles nous indiquons les grands musées et quelques grands événements culturels : Amsterdam, Bâle, Berlin, Bruxelles, Genève, Liège, Londres, Madrid, Milan, et Venise.

***

Londres a inauguré il y a trois ans, en s’inspirant de la "High Line" de New York, 5km de promenade artistique, "The Line", sur laquelle sont exposées des sculptures d’artistes renommés (Damien Hirst, Martin Creed, Gary Hume, Eduardo Paolozzi, Sterling Ruby, Thomson & Craighead et Piotr Uklanski).

Les œuvres ont été choisies par Mark Wallinger, artiste vainqueur du Turner Prize, du commissaire de la Whitechapel Gallery Omar Kholeif, et de la collectionneuse Anita Zabludowicz.


***

The British Library

- The British Library 96 Euston Road London NW1 2DB +44 (0)8 43 208 1144. www.bl.uk. Lundi de 9h30 à 18h, mardi de 9h30 à 20h, mercredi, jeudi et vendredi de 9h30 à 18h, samedi de 9h30 à 17h, dimanche et jours fériés anglais de 11 à 17h.

Les gares les plus proches sont St Pancras International, King’s Cross et Euston. Les stations de métro les plus proches sont King’s Cross St Pancras, Euston et Euston Square. En bus Les lignes 10, 30, 73, 91, 390 et 476 passent à proximité.

+ Du 20 octobre 2017 au 28 février 2018. Harry Potter

Harry Potter à l’école des sorciers, qui fut le premier livre de la série phénomène qui s’est vendue en tout, et pour l’instant, à quelque 460 millions d’exemplaires dans le monde, fut publié, eh oui, il y a déjà 20 ans !

Répétons cette histoire à la Dickens qui vit son auteure, pauvre chômeuse, JK Rowling, essuyer refus sur refus par des éditeurs qui en eurent certainement par la suite quelques regrets....

Après qu’ait été tirée de cette saga une série de super-productions hollywoodiennes qui a remporté également d’exceptionnels succès auprès de plusieurs générations de spectateurs, la consécration suprême pourrait être cette exposition de l’œuvre dans son ensemble à la prestigieuse bibliothèque nationale du Royaume-Uni, la British Library de Londres, l’une des plus grandes et vénérables bibliothèques du monde.

L’événement présente bien évidemment les manuscrits personnels de JK Rowling, mais aussi de nombreux documents très anciens et d’étranges objets datant du Moyen-Âge sélectionnés par l’éditeur historique de la saga, Bloomsbury, portant sur l’univers de la magie, qui est le domaine même où se situent les aventures du jeune sorcier.

Au cœur de Londres, proche de la gare King’s Cross d’où part le Poudlard Express, la British Library accueille l’univers de Harry Potter quelques semaines seulement après que soit sorti... le dernier tome publié (en anglais) : Harry Potter et l’Enfant maudit.


+ Du 28 avril au 29 août 2017. Révolution russe : espoir, tragédie, mythes. Paccar Gallery / The British Library / 96 Euston Road / London NW1 2DB -

Témoignage d’un monde bouleversé, choqué et irrémédiablement changé. Plein tarif £13.50 ; Senior 60+ £11.00 Étudiant £8.00

De la chute de la Russie du dernier Tsar à l’avènement du premier État communiste, cette exposition porte un nouveau regard sur la Révolution russe, un siècle plus tard. Avec des angles rarement vus des deux côtés du conflit, du manifeste communiste à la propagande anti-bolchévique, une opportunité unique de comprendre ces événements qui bouleversèrent le monde.

Des manuscrits de Lénine de la National Gallery, les personnalités qui furent les principaux acteurs de ces événements, Lénine, Trotsky...

Le paysage international allait s’en retrouvé radicalement changé.

Retour : Haut de la page


The National Gallery, London

- The National Gallery, London, Trafalgar Square, London WC2N 5DN, Royaume-Uni + 44 20 7747 2885. www.nationalgallery.org.uk. Expositions temporaires 14 £ pour l’entrée adulte. De 10 à 18h, mais nocturne le vendredi jusqu’à 21h. La National Gallery autorise les photographies !

+ L’accès aux formidables collections permanentes de la National Gallery rassemblant près de 2 500 œuvres du Moyen-Âge jusqu’à la fin du XIXe est... gratuit !

Parce que l’on considère en Angleterre que les œuvres détenues par les musées sont du patrimoine national et donc appartiennent au public !

Et parmi elles, il y en a de formidables. Des Turner, des Constable et des Gainsborough, évidemment ! Mais aussi certains des plus beaux de Vinci, Botticelli, Le Caravage, Ingres, Cézanne, Rembrandt, Renoir, Véronèse, Vermeer, Cézanne, Monet et Van Gogh.

+ Du 15 mars au 25 juin 2017. Michel-Ange et Sébastien

Deux grands maîtres italiens rassemblés pour la première fois. L’histoire de l’amitié entre le plus fameux artiste de Florence que fut Michel-Ange, et le peintre vénitien peu connu Sebastiano Luciani, surnommé Sebastiano del Piombo.

Cristoforo Coriolano (?), ‘Portrait of Michelangelo Buonarroti’, from Vasari’s ‘Lives of the Artists’ 1568 edition, woodcut © The National Gallery, London

Leur rencontre à Rome en 1511 permit que la Renaissance ait cette apogée si particulière.

+ Du 26 avril au 28 août 2017. Chris Ofili : Weaving Magic

Cet artiste a remporté le Prix Turner... L’usage des reflets dans ses œuvres renvoie à la mythologie classique

Retour : Haut de la page


The Tate Modern Gallery

- The Tate Modern Gallery, Bankside, London SE1 9TG, Royaume-Uni (Bankside), +44 20 7887 88 88. www.tate.org.uk. Accès gratuit, ouvert du dimanche au jeudi de 10 à 18h, et les vendredi et samedi de 10 à 22h.

Dans un ancien quartier industriel devenu très jeune et tendance, c’est le lieu des grandes expositions à Londres, et cette ancienne centrale est le musée londonien de référence pour l’art du XXe siècle.

La Tate regroupe les prestigieuses collections d’art contemporain : Dali, Picasso, Bourgeois, Andy Warhol, Hopper, Pierre Huyghes, et beaucoup d’autres...

Une nouvelle tour devrait étendre les espaces d’exposition de près de 50%.

+ Du 4 octobre 2016 au 2 avril 2017. Hyundai Commission 2016 : Philippe Parreno Gratuit.

Portrait of Philippe Parreno

Travaillant aussi bien film, vidéo, son, sculpture, performance et technologie de l’information, Parreno est en exploration permanente des frontières qui séparent réalité et fiction.

Artiste-clé de sa génération, il est reconnu pour le grand intérêt de ses investigations et ses redéfinitions des principes d’expositions...

+ Du 4 novembre 2016 au 7 mai 2017. The radical Eye : Modernist Photography from the Sir Elton John Collection

Man Ray Glass Tears (Les Larmes) 1932 Collection Elton John © Man Ray Trust/ADAGP, Paris and DACS, London 2016

Inutile de vous dire qu’il s’agit d’une des plus grandes collections privées du monde.

Avec plus de 150 rares tirages d’époque, l’exposition donne l’opportunité de voir, "une fois dans sa vie", une collection de photographie extraordinaire, avec des clichés et tirages de Man Ray, Berenice Abbott, André Kertesz, Edward Steichen...

+ Du 1er décembre 2016 au 2 avril 2017. Robert Rauschenberg

Peinture, photographie, sculpture et performance... Robert Rauschenberg a ouvert de nouvelles voies à l’art dans la seconde moitié du XXe siècle, tout au long des 60 ans de sa carrière, refusant de respecter règles et conventions.

Robert Rauschenberg Pearl Street studio c1955 Rauschenberg in his Pearl Street studio with Satellite (1955) and the first state of Monogram (1955–59 ; first state 1955–56), New York, c.1955 The Robert Rauschenberg Foundation (New York, USA)

Cette grande exposition explorera chacune des périodes de sa carrière qui fut si variée. Tout au long de ses toutes premières expériences et de ses premières collaborations avec toute une tripotée d’artistes et d’amis (comme John Cage, Merce Cunningham et Jasper Johns), il ira au-devant par son travail d’expérimentation en art et technologie, développant un lien étroit entre artistes et ingénieurs.

L’exposition a la chance de montrer ses travaux les plus importants et d’explorer sa passion d’aller farfouiller aux frontières des arts graphiques, de la performance en danse et de la science.

+ Du 15 février au 11 juin 2017. Wolfgang Tillmans

Wolfgang Tillmans Astro Crusto, A ;2012 © Wolfgang Tillmans

Depuis le début des années 1990, Wolfgang Tillmans est reconnu comme l’un des artistes les plus innovants et rencontrant le plus de succès.

Il s’est fait une réputation de photographe, et s’est depuis lancé dans des recherches de photographies abstraites. Il travaille aussi à la caméra et imprime en 3D des sculptures de haute qualité.

Au-delà de ses natures mortes intimes et de ses portraits, ce sera depuis 14 ans l’exposition la plus importante qu’il fera, avec projections de slides digitaux, et écoute de ses nouveaux enregistrements musicaux.

+ Du 9 mai au 10 septembre 2017. Giacometti.

Alberto Giacometti, Man Pointing 1947. © The Estate of Alberto Giacometti (Fondation Giacometti, Paris and ADAGP, Paris), licensed in the UK by ACS and DACS, London 2016

Il y a déjà 50 ans, la Tate exposait Giacometti !

C’est l’un des quelques rares artistes du siècle dernier dont le travail est encore plus identifiable que son nom, avec les personnages qu’il créa si distinctivement allongés dans le climat existencialiste de l’Après-Guerre.

Quelles influences avait-il subit ? Quelles autres suscita-t-il ? L’exposition comprendra quelques-unes de ses plus fameuses créations, qu’il s’agisse de ses sculptures de bronze ou de ses tableaux.

+ Du 7 juin au 15 octobre 2017. Fahrelnissa Zeid

Fahrelnissa Zeid. Untitled c.1950s. Tate © Estate of Fahrelnissa Zeid

Fahrelnissa Zeid (1901–1991) fut l’une des plus influentes femmes artistes turques. Partagée entre Paris et Istambul, elle devint célèbre par ses peintures en grand format.

Son vocabulaire abstrait formait l’une des synthèses possibles des influences islamiques, byzantines, arabes et persanes durant l’Après-Guerre.

L’exposition prend en compte son évolution dans ses œuvres, figuratives et abstraites, et ses expérimentations tant de méthodes que de matériaux, et le désir qu’elle avait, et même l’obsession des détails géométriques.

+ Du 12 juillet au 22 octobre 2017. L’âme d’une Nation : l’art à l’époque du Black Power

Frank Bowling, Who’s Afraid of Barney Newman 1968. © Frank Bowling

Une occasion rare de voir l’art qui fut libellé "Art Noir", en lien avec l’histoire de l’Amérique...

Ce fut dans les années 1936 à 1983. cet art fut défini, rejeté, puis à nouveau défini et reconnu par les artistes en lutte contre les États-Unis.

La plupart de ces œuvres seront montrées pour la première fois en Angleterre, et nous accorderons ainsi une visibilité supplémentaire à des artistes comme Romare Bearden, Norman Lewis, Lorraine O’Grady et Betye Saar, ou le peintre de Guyane anglaise Frank Bowling qui résida à New York durant la plus grande part de cette période.

Comment cet art des artistes Afro-Américains s’est-il développé et le rôle qu’il eut dans le mouvement des Droits civiques et les autres campagnes pour la reconnaissance des droits et pouvoirs des Noirs.

+ Du 10 octobre 2017 au 4 février 2018. Ilya et Emilia Kabakov

Ilya et Emilia Kabakov sont des artistes d’origine russe connus pour leurs installations monumentales.

Ilya Kabakov, Labyrinth (My Mother’s Album) 1990. © Ilya & Emilia Kabakov

Leur thème de prédilection demeure la chute et la faillite des utopies.

Ils usent par leurs derniers tableaux, dessins, albums et installations, d’une palette de sensations et sentiments comme la mélanci-olie, l’absurde et le sens de l’humour.

L’exposition est organisée avec le musée de l’Ermitage et la Galerie Tretiakov de Moscou.

+ Du 8 novembre 2017 au 18 février 2018. L’Étoile rouge sur la Russie

Nina Vatolina Fascism – The most evil enemy of women ; 1941 Tate / Image Courtesy the David King Collection

Comment les artistes russes et soviétiques se sont-ils créé une unique identité visuelle ?

L’année 2017 marquera le centenaire de la Révolution d’Octobre. Dans les années qui suivirent, pendant que la Russie devenait l’Union soviétique, de nouvelles expériences et pratiques créèrent une nouvelle culture visuelle pour une nation qui couvrait un sixième de la planète.

L’exposition rassemblera des œuvres faites par ces artistes russes et soviétiques durant 50 ans, de la première révolution de 1905 à la mort de Staline en 1953.

Des affiches rarement vues, des photographies et d’autres travaux graphiques de la Collection David King, maintenant intégrée à la Tate, seront exposés, dont des œuvres de El Lissitzky, Gustav Klutsis, Dmitri Moor, Alexander Deineka, Nina Vatolina et Yevgeny Khaldei.

+ Du 22 novembre 2017 au 2 avril 2018. Modigliani

Amedeo Modigliani, Portrait of a Girl c.1917

L’événement sur l’œuvre d’Amedeo Modigliani (1884–1920). Il produisit une des œuvres les plus mémorables du XXe siècle. Né à Livourne, en italie, et travaillant à Paris à partir de 1906, sa carrière fut tragiquement écourtée mais ses expérimentations constituèrent toujours sa priorité absolue.

En rapprochant sa biographie de sa pratique, et en incluant ses travaux selon les différents supports qu’il utilisa, l’exposition met les travaux de Modigliani en dialogue avec certains de ses contemporains dont Brancusi et le Picasso de ses débuts.

Ses sculptures, portraits, nus et peints de jeunes paysans ont participé à élaborer la culture visuelle de son temps.

Retour : Haut de la page


The National Portrait Gallery

- The National Portrait Gallery, St. Martin’s Place, London WC2H 0HE, Royaume-Uni. +44 20 7306 0055. www.npg.org.uk/

Plus de 200 000 portraits du XVIe siècle à nos jours sur une infinité de média : dessin, miniature, photo, peinture, estampes, sculpture, et plus encore.

+ Du 9 mars au 29 mai 2017. Claude Cahun / Gillian Wearing.

"Sous le masque, un autre masque. Jamais je ne finirai de bouger tous ces visages".

L’exposition présente ensemble pour la première fois les travaux de l’artiste française Claude Cahun et l’artiste contemporain anglais Gillian Wearing. Bien que de backgrounds différents et qu’ils soient nés avec 70 ans d’écart, de remarquables parallèles peuvent être dressées entre les deux artistes.

Ils partagent tous deux une fascination pour l’autoportrait et l’usage de leur propre image à travers le media qu’est la photographie, explorant également l’identité et le genre, en jouant de mascarades et de performance.

Retour : Haut de la page


The Royal Academy of Arts

- The Royal Academy of Arts. Burlington House, Piccadilly, Londres W1J 0BD. 44 20 7300 8000, www.royalacademy.org.uk. De 7,30 à 18,85€.

+ Du 11 février au 17 avril 2017. Révolution : l’art russe 1917-1932

Un siècle après la révolution russe, cette impressionnante exposition explorera l’une des périodes les plus mémorables de l’histoire du monde moderne à travers la loupe si particulière d’un art en rupture et en devenir.

+ Du 25 février au 4 juin 2017. L’Amérique d’après la chute : la peinture des années 1930

The Art Institute of Chicago, Alfred Stieglitz Collection, Gift of Georgia O’Keeffe, 1947.712/© Georgia O’Keeffe Museum/DACS 2017.

Cette exposition, très réussie, a été au musée de l’Orangerie à Paris jusqu’à janvier 2017.

+ Du 5 août au 12 novembre 2017. Matisse en atelier

Matisse a bâti une collection d’objets venus des lieux qui nous sont les plus éloignés : statuaire bouddhique de Thaïlande, figurines Bamana du Mali, meubles et textiles d’Afrique du Nord. Ces objets étaient le plus souvent des points de départ à une re-création.

Les sculptures africaines et les masques furent pour lui une révélation, suggérant d’obtenir des modèles davantage d’expression permettant de parvenir à retranscrire les silhouettes et les visages humains.

Plus tard Matisse décora son studio de Nice d’accessoires provenant de pays islamiques créant des sièges sensuels pour ses odalisques, dont émanait une harmonieuse synergie. Calligraphie chinoise, textiles africains s’intégraient dans sa simplification d’un langage des signes.

Cette somptueuse exposition offre une rare vision de la collection personnelle de l’artiste, comme de ses peintures, sculptures et dessins qu’il obtenait en fouettant ainsi son imagination.

+ Du 23 septembre au 10 décembre 2017. Jasper Johns

Cet artiste qui fut l’un des plus importants du XXe siècle, a bouleversé l’art américain, dès son arrivé à New York dans les années 1950.

Son traitement de l’iconographie, comme son appropriation des objets et des symboles, tel son drapeau devenu si vite iconique et son art de rendre ce que l’on croirait nous être familier... étrange. L’exposition présente ensemble peintures, sculptures, impressions et dessins de cet artiste.

De ses innovations en sculpture à l’usage qu’il fait de collage en peinture, l’événement portera sur les différents aspects de sa carrière.

+ Du 7 octobre 2017 au 3 janvier 2018. Dalí / Duchamp Weston Galleries, Burlington House

Un autre regard sur ces deux artistes géants, le père de l’art conceptuel, Marcel Duchamp et le surréaliste Salvador Dalí. ce sera la première exposition qui mettra en lumière leurs étonnantes relations, et l’inter-influence que chacun exerçait sur le travail de l’autre, comme leur admiration mutuelle.

Retour : Haut de la page


Le British Museum

- Le British Museum, Great Russell St, London WC1B 3DG, Royaume-Uni
+44 20 7323 8299, www.britishmuseum.org/ L’entrée au musée est gratuite pour tous les visiteurs. Il est ouvert tous les jours de 10h à 17h30. Certaines galeries sont ouvertes en nocturne les vendredis jusqu’à 20h30.

+ Du 9 mars au 18 juin 2017. The American Dream pop to the present

La trace de 60 années d’une superpuissance dans cette grande exposition. Des décennies qui furent les plus dynamiques et turbulentes de la Fédération, bousculées par l’assassinat de Kennedy, Apollo 11, le Vietnam, le Sida, le racisme et la question du genre.

Les artistes marquèrent cette époque avec l’explosion du pop art dans les années 1960 : de Andy Warhol, Jasper Johns et Robert Rauschenberg à Ed Ruscha, Kara Walker et Julie Mehretu...

Edward Ruscha (b. 1937), Standard Station, Screenprint, 1966. The Museum of Modern Art, New York / Scala, Florence. © Ed Ruscha. Reproduced by permission of the artist

S’inspirant du monde qui les entourait, ils ont créé des œuvres de grande originalité, en s’emparant et en bousculant la publicité, la politique planétaire, qu’ils rendaient apparentes dans leurs œuvres, leurs peintures et leurs sculptures. Et durant ce temps, de nombreux Américains se rêvaient eux-mêmes en Américains... sans parvenir à l’être vraiment du fait du creusement des différences sociales. Le rêve américain s’évaporait toujours davantage.

Cette exposition exceptionnelle réunit pour la première fois gravures et impressions d’art américain, moderne et contemporain venus des principaux musées et collections privées à travers le monde.

+ Du 25 mai au 13 août 2017. Hokusai, au-delà de la Grande Vague.

Katsushika Hokusai (1760-1849) est considéré comme l’un des plus grands artistes de tous les temps et l’un des plus influents. Il a produit des travaux d’une stupéfiante qualité jusqu’à ses derniers jours.

cette exposition propose une promenade dans les 30 années de sa carrière durant lesquelles il produisit ses plus grands chefs-d’œuvre : La Grande Vague, les vues sur le mont Fuji, et quelques exemples d’instants de vie intime.

Retour : Haut de la page


Estorick Collection of Modern Italian Art

- Estorick Collection of Modern Italian Art. 39a Canonbury Square, London N1 2AN. 44 20 7704 9522. www.estorickcollection.com.

The Estorick Collection of Modern Italian Art s’est ouvert à Londres en 1998.

+ Du 5 avril au 25 juin 2017. Giacomo Bala : designing the Future

Organisée en collaboration avec la collection Biagiotti Cigna, cette grande exposition présente la rétrospective de l’un des plus importants et inventifs artistes italien du mouvement futuriste. Avec de nombreux travaux qui n’avaient encore jamais été exposés.

Retour : Haut de la page


Barbican Art Gallery

- Barbican Art Gallery, Silk Street, London EC2Y 8DS, Royaume-Uni, 44 20 7638 4141. www.barbican.org.uk. De 9 à 23h. Gratuit.

Retour : Haut de la page


The London Film Museum

- The London Film Museum, Covent Garden, 45 Wellington Street, Covent Garden, London, WC2E 7BN. +44 20 7836 4913. londonfilmmuseum.com

+ La plus importante collection officielle des véhicules originaux de James Bond. Sous la frénétique pression du public, cette exposition a été prolongée.

Retour : Haut de la page


Hayward Gallery

- Hayward Gallery, Belvedere Road, 44 20 7960 4200, southbankcenter.co.uk.

Retour : Haut de la page


Victoria & Albert Museum

- Victoria & Albert Museum. Cromwell Road, London SW7 2RL, Royaume-Uni +44 20 7942 2000. www.vam.ac.uk. The world’s greatest museum of art and design ! 24 ou 20£.

+ Du 13 mai au 1er octobre 2017. The Pink Floyd Exhibition : Their Mortal Remains

La première rétrospective internationale sur l’un des groupes mondiaux les plus iconiques et les plus influents.

+ Du 27 mai 2017 au 18 février 2018. Balenciaga, la tournure moderne

100 pièces du "couturier des couturiers", l’Espagnol qui habilla tant de têtes couronnées.

Silk taffeta evening dress, Cristóbal Balenciaga, 1955, Paris, France. Museum no. T.427-1967. © Victoria and Albert Museum, London

+ Du 30 septembre 2017 au 25 février 2018. Opera : Passion, Pouvoir et politique

De l’origine à l’époque de la Renaissance tardive à nos jours. En collaboration avec la Royal Opera House.

Retour : Haut de la page


L’O2 Arena

- L’O2 Arena (Drawdock Road, North Greenwich, SE10, métro North Greenwich), que l’on appelle aussi North Greenwich Arena, a été construit à la fin du XXe siècle. Dans le contexte des Jeux olympiques d’été de 2012, elle fut une salle omnisports. Elle est située dans le complexe du Dôme du millénaire (The O2) à Londres. Certains considèrent que cette arène aux lignes avant-gardistes est l’une des salles de concert les plus performantes au monde.

Retour : Haut de la page


Buckingham Palace

- Buckingham Palace, London SW1A 1AA, Royaume-Uni, + 44 20 7766 7300. www.royalcollection.org.uk. The Queen’s Gallery.

Ce palais, construit initialement par John Sheffield, duc de Buckingham en 1703, puis reconstruit notamment par John Nash et Edward Blore pour George IV, est à la fois le bureau et la résidence londonienne de la Reine d’Angleterre. C’est l’un des rares palais royaux au monde à remplir toujours ses fonctions d’origine.

+ Les collections. L’été, les visiteurs peuvent se promener dans ses 19 salles d’État, cœur du palais, pièces splendides qui abritent certains des chefs-d’œuvre artistiques de la Collection royale, avec notamment quelques Rembrandt, Rubens et Canaletto...

Canaletto (1697-1768), c.1733-4. Oil on canvas, 77.1 x 125.7cm. Royal Collection Trust/ © Her Majesty Queen Elizabeth II 2014

La Collection royale, constituée en quelque 5 siècles par les rois et reines qui se sont succédés, est l’une des plus importantes du monde. Elle rassemble plus d’un million d’œuvres et objets, répartis dans les 13 résidences royales.

+ Du 4 novembre 2016 au 23 avril 2017. Portrait de l’artiste

Avec des œuvres de Rembrandt, Rubens, Artemisia Gentileschi, Lucian Freud et David Hockney, mais aussi avec des représentations d’artistes par leurs amis, leurs proches ou leur descendance, dont l’affectueux portrait de Leonardo da Vinci par son élève Francesco Melzi.

150 pièces (peintures, dessins, gravures, photographies, et art décoratifs du XVe au XXIe siècle.

+ Du 17 mars au 23 juillet 2017. Les Papillons de Maria Merian

En 1699, l’artiste et entomologiste allemande Maria Sybilla Merian (1647-1717) fait avec sa très jeune fille un voyage à la voile vers le Surinam en Amérique du Sud. Elle y passera deux années à étudier les plantes et les animaux rencontrés, ce qui l’amènera à publier le somptueux ouvrage illustré Metamorphosis Insectorum Surinamensium (Les Métamorphoses des insectes du Surinam).

Ces pièces d’une extrême rareté furent acquises par George III et ont intégré maintenant les collections royales.

Retour : Haut de la page


Sir John Soane’s Museum

- Sir John Soane’s Museum, 13 Lincoln’s Inn Fields, London WC2A 3BP, +44 20 7405 2107, www.soane.org. Ancienne maison de l’architecte néo-classique John Soane (1753-1837), on l’appelle souvent le Soane Museum. Dessins, tableaux, meubles, antiquités, et archéologie.

+ Du 28 mars au 23 septembre 2017. Marc Quinn : Drawn from Life

Les nouvelles sculptures de l’important artiste contemporain Marc Quinn montrées dans l’esprit du lieu : l’homme, le collectionneur, la collection.

Ici la série est constituée de sculptures fragmentées, faites en collaboration avec son partenaire, un danseur. Ces nouvelles œuvres ont été fabriquées en fibre de verre.

Retour : Haut de la page


Wellcome Collection

- Wellcome Collection, 183 Euston Road, London NW1 2BE, Royaume-Uni, +44 20 7611 2222. wellcomecollection.org. Tlj de 10 à 18h, jeudi de 10 à 22h.


+ Du 1er décembre 2016 au 21 mai 2017. Making Nature : How we see animals

Examen des origines historiques de nos idées sur les animaux et les conséquences qu’elles entrainent pour nous-mêmes.

Retour : Haut de la page


Saatchi Gallery

- Saatchi Gallery. Duke Of York’s HQ, King’s Rd, London SW3 4RY, Royaume-Uni +44 20 7811 3070. www.saatchigallery.com/ De 10 à 18h, 7 jours sur 7, dernière entrée à 17h30.

+ À partir d’avril jusqu’au 4 septembre 2016. Exhibitionisme : les Rolling Stones.

Première exposition internationale sur les Rolling Stones avec 500 objets de toute nature (costumes iconiques, lettres, décors de scène, objets quotidiens d’une merveilleuse trivialité, films, photographies, notamment d’amis célèbres, mais pas des autres, maîtresses et amants, là encore belles ou beaux et devenus célèbres, mais pas les autres, anecdotes, mais sachez, sans jeu de mot, que l’on ne vous dira jamais tout) provenant des archives personnelles de ce célèbre groupe de vieux rockeurs... qui débutèrent il n’y a finalement que... 50 ans !

Mais sont encore tout à fait capables de tenter de produire une affiche pour l’exposition en espérant qu’elle soit censurée. Info ou intox ? Nous vous la montrons.

Grosse affaire, et s’ils ne tiendront pas personnellement la caisse, soyez sûrs qu’ils sauront se charger de la promotion de l’événement.

Retour : Haut de la page


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon - Bègles - Biarritz - Biot - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Brest - Cagnes-sur-Mer - Cannes - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - L’Isle-sur-la-Sorgue - Landerneau - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Les-Saintes-Maries-de-la-Mer - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - L’Isle-sur-la-Sorgue - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco - Montauban - Montpellier - Mougins - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Ornans - Rennes - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire - Saint-Paul-de-Vence - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, - Bâle - Berlin - Bruxelles - Genève - Liège - Londres - Madrid - Milan - Monaco - Venise

André Balbo

sources : visites, musées, presse...


Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.