evous
repérez, proposez, partagez

Accueil > Expositions > Les Alpilles 2017. Culture et Festival international d’art contemporain (...)

Les Alpilles 2017. Culture et Festival international d’art contemporain A-part

lundi 3 juillet 2017, par André Balbo

Ce massif montagneux de faible altitude mais de grand charme, au paysage original de roches blanches calcaires, est situé au nord-ouest du département des Bouches-du-Rhône. Il s’étend d’ouest en est entre Tarascon et Orgon sur une superficie de 50 000 hectares, et sur 16 communes associées au sein du parc naturel régional des Alpilles depuis 2006.

***

Le Festival a-part 2017

Le Festival international d’art contemporain a-part 2017. Du 24 juillet au 27 août 2017. Lost Paradise / Les Paradis Perdus

Les représentations de l’Enfer et du Paradis, ces mondes imaginaires et inhumains (très certainement) inventés par des artistes, où s’expriment la fragilité du moment, de l’instant de bonheur ou de peur, l’impermanence de toute chose, l’évolution des êtres comme des situations, hantent notre mémoire depuis la nuit des temps.

Innerfields, Sans titre, 2016, peinture aérosol © Innerfields

Condamnés tout à la fois au défi permanent du renouvellement comme à l’âpreté de la continuité heureusement distordue, les artistes contemporains se sont saisis de ces sujets presque aussi anciens que la Femme et l’Homme (ne pas chercher de sens dans l’ordre des mots, merci).

Ce festival, dont l’été 2017 verra la 8e édition, est une fois de plus gratuit en tous lieux d’exposition. Fondé en 2010, et dirigé par Leïla Voight, et dont les commissaires associées sont Marguerite Milin et Julien Bachelet, sème allégrement chaque année des événements artistiques, exposant des œuvres parfois inédites d’artistes plasticiens, dans des lieux publics (comme très privés que vous ne découvrirez qu’à ces occasions), aux Baux-de-Provence, au Paradou, à Saint-Étienne-du-Grès, à Saint-Rémy-de-Provence, à Tarascon... et pour la 1ère édition, cette année-là, à Marseille du 24 au 27 août.

Un festival qui vous met en contact intime, dans des décors et des paysages de rêves, avec des œuvres et des artistes contemporains bien en chair ou tout en os !

L’Arbre aux oiseaux, 2014, détail.

Surveillez le programme 2017, ses enrichissements et ses détails sur le site www.festival-apart.org pour connaître au fur et à mesure des dernières évolutions de la programmation lieux, dates, horaires...

15 tableaux de la série : La Vie quotidienne, 1984.

Un catalogue générique fort bien fait donne un aperçu des 5 premières éditions : artistes de renom et jeunes pousses prometteuses, blanchis sous le pinceau ou piaffants des technologies nouvelles, événements et œuvres qui illuminèrent cette Provence ces 5 années-là.

Sacrés sillons ! Un mikado d’amis cadeaux et de talents.

Les Sans Pattes © Festival a-part 2016

Quelles stars, quels jeunes talents prometteurs invités illumineront l’édition 2017 ?

Les stars : Daniel Aulagnier, Daniel Spoerri, Gérard Fromanger, Marc Nucera, Marie Piselli, Michèle Sylvander, mounir fatmi, ORLAN et Philippe Cazal.

La garde montante : Alain Gachet, David Serrano, Jacques Van Der Merwe, Jean Jacques Morel, Orfeo Quagliata, Patricia Meffre, Peter Kim, Samuel Bester / Sophie Charlotte Gautier / Cathryn Boch, Drury Brennan, Steffen Seeger, Innerfields, Felix Rodewaldt, Kef, The Dixons, Amanda Arrou-tea, Quintessenz, Dino, Guillermo S. Quintana, Kera.

Des jours de festivités et de rencontres artistiques, au cours desquels artistes, partenaires, collectionneurs et festivaliers partagent leurs regards au fil des inaugurations, discussions et événements.

Ne surtout pas rater les journées d’ouverture du festival.

Essentielles !

Patricia Meffre, Éve au serpent, 2016, grès et support fer, h 78cm, © Patricia Meffre

Calendrier des "festivalités" (dont le détail sera bientôt communiqué sur le site du Festival...)

- Lundi 24 juillet 2017. Saint-Rémy-de-Provence
+ Ouverture de la 8e édition du Festival a-part
+ Inauguration de l’exposition de Peter Kim à la Chapelle Notre-Dame-de-Pitié
+ Soirée d’ouverture à l’agence Bosc Architectes, signature par Gérard Fromanger de l’affiche 2017

- Mercredi 26 juillet 2017. Les Baux-de-Provence
+ Inauguration des expositions à Post Tenebras Lux
+ Table d’hôte des artistes dans la cour de l’Hôtel de Manville

- Vendredi 28 juillet 2017. Les Baux-de-Provence
+ Soirée débats sur un paradis perdu aux Carrières de Lumières
+ Projection des images conçues par Alain Gachet
+ Table ronde et discussions Où la science et l’art se rejoignent animée par Ariel Kyrou
+ Espace Cocteau, projection du Sourcier des Temps Modernes, film de Sylvie Boulloud et Nathalie Plicot

- Samedi 29 juillet 2017. Saint-Étienne-du-Grès
+ Soirée des artistes berlinois, interventions en direct au Silo

- Dimanche 30 juillet 2017. Le Paradou
+ Soirée « Cinéma d’artistes »

- Lundi 31 juillet 2017. Les Baux-de-Provence
+ Brunch à l’Oustau de Baumanière en présence des artistes

- Lundi 21 août 2017. Les Baux-de-Provence
+ Soirée de présentation aux Carrières de Lumières des prochains "Jours a-part" marseillais

Une fête pour la clôture du Festival a-part 2017... à Marseille, cette ville si ouverte qui n’a cessé depuis qu’elle a été en 2013 Capitale européenne de la Culture, de s’investir dans l’art contemporain : Rue de la République, en des lieux éphémères pour sensibiliser le public à la précarité de la création et réfléchir à la ville, comme à son devenir culturel. Une plateforme pour tous les artistes intervenus au cours des huit éditions du Festival a-part, et une fête pour tous à laquelle vous êtes conviés.

- Du 24 au 27 août 2017. Quatre après-midis et soirées festivalières animés par des installations, des rencontres, des discussions, des interventions, rue de la République dans les locaux mis à disposition, à Marseille, par ANF.

- Samedi 26 août 2017. Journée Berlin Live rue de la République.

- Dimanche 27 août 2017. Colloque Art et Science / Art et Politique, sur la Terre, ses énergies, ses Paradis Perdus.

Saint-Rémy-de-Provence / Le musée Estrine

Saint-Rémy-de-Provence / Le musée Estrine. 8 rue Lucien Estrine, 13210 Saint-Rémy-de-Provence. 04 90 92 34 72. musee-estrine.fr.

Les Baux-de-Provence / Les Carrières de lumières

Les Baux-de-Provence / Les Carrières de lumières, route de Maillane, 13520 Les Baux-de-Provence, www.carrieres-lumieres.com. 11 ou 9€.

+ Du 4 mars 2017 au 7 janvier 2018. Bosch, Brueghel, Arcimboldo : fantastique et merveilleux

Produite par Culturespaces et réalisée par Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi, avec la collaboration musicale de Luca Longobardi, cette nouvelle création invite le spectateur à explorer le monde foisonnant peint par ces grands maîtres du XVIe siècle à l’imagination débridée.

Depuis leur ouverture en 2012, les Carrières de Lumières ont attiré plus de 2,1 millions de visiteurs aux Baux-de-Provence – le spectacle « Chagall, songes d’une nuit d’été », visible jusqu’au 8 janvier 2017, a accueilli à ce jour plus de 540 000 visiteurs.

Giuseppe Arcimboldo, Spring @Bridgeman Images – Pieter Brueghel l’ancien, Tower of Babel, La Tour de Babel, © Kunsthistoriches Museum / Bridgeman images, Jérôme Bosch, The Garden of Earthly Delights, Le Jardin des délices © Bridgeman images / © Gianfranco Iannuzzi – Renato Gatto – Massimiliano Siccardi

Des triptyques de Jérôme Bosch les plus emblématiques tels que : Le Jardin des délices, La Tentation de saint Antoine ou encore Le Chariot de foin, aux étonnantes compositions de Giuseppe Arcimboldo faites de fleurs et de fruits, en passant par les fêtes villageoises de la dynastie des Bruegel, les Carrières s’ouvrent aux univers fascinants de ces grands maîtres attachés à représenter la vie, son mouvement et toute la dualité d’un monde oscillant entre le bien et le mal.

S’ils partagent une grande finesse d’exécution dans le dessin, ils se retrouvent aussi sur une inventivité extrême. À l’imaginaire halluciné de Bosch et à la créativité des visages improbables d’Arcimboldo répond la trivialité joyeuse des Brueghel ancrant leurs multiples personnages dans le réel.

En une trentaine de minutes, dans ce spectacle de plus de 2000 images numériques projetées sur 7000m2 de surfaces, les Carrières de Lumières se peuplent de créatures fantastiques et de figures allégoriques. Semblant saisis sur le vif, tour à tour effrayants et amusants, pris dans des situations parfois cocasses, ces personnages sont autant de miroirs tendus vers celui qui le spectateur. Vanités, spiritualité, plaisirs, tentations et vices traversent les paysages de Bosch, des Brueghel et d’Arcimboldo avec un sens aigu du détail.

Le merveilleux Jardin des délices de Bosch clôt ce spectacle et nous fait entrer dans une danse fantasmagorique. La bande-son est entre classique et moderne, avec par exemple les célèbres Carmina Burana de Carl Orff, les Quatre Saisons d’Antonio Vivaldi revisitées par Max Richter, des œuvres du compositeur russe Modeste Petrovitch Moussorgski ou encore du groupe Led Zeppelin.

Les Baux-de-Provence / musée Yves Brayer

Musée Yves Brayer, 04 90 54 36 99.

+ Du 5 juin au 28 septembre 2017. Henri Cartier-Bresson, l’imaginaire d’après nature

54 photographies de la Libération de Paris, des Républicains espagnols, et quelques-uns de ses portraits iconiques.


***

Lire aussi
Musées et expositions à Marseille
Marseille. Musées gratuits, fiertés et monuments
Aix-en-Provence. Culture et musées
Saint-Tropez. Culture et musée
Toulon. Culture et musées
Hyères. Culture et Villa Noailles
Le Cannet. Culture et musée Pierre Bonnard
Les Alpilles. Culture et Festival A-part
Martigues. Culture et musée, Félix Ziem
Aubagne. Culture et musée
Le Rayol - Le Canadel/Mer. Culture et musée


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon : Saintes-Maries-de-la-Mer, L’Isle-sur-la-Sorgue - Bègles - Biarritz - Biot - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Cagnes-sur-Mer - Cannes - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco - Montauban - Montpellier - Mougins - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Ornans - Rennes : Landernau, Quimper - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire - Saint-Paul-de-Vence - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, - Bâle - Berlin - Bruxelles - Genève - Liège - Londres - Madrid - Milan - Monaco - Venise

À voir également :
La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en France
La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en Europe

André Balbo

sources : visites, musées, presse...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.