eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Ile-de-France > Grands lieux en Île-de-France > Château de Versailles > Les sculptures monumentales de Penone dans les jardins de Versailles

Les sculptures monumentales de Penone dans les jardins de Versailles

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

Du 11 juin au 31 octobre 2013, le château de Versailles accueille les sculptures monumentales du fameux artiste italien contemporain Giuseppe Penone, tenant du mouvement de l’"arte povera", pour une grande exposition dans les jardins et dans le château.

La principale source d’inspiration et les grandes interrogations de cet artiste portent sur la nature au sens le plus large, les traces de l’homme, et leur difficile cohabitation.

La plupart des sculptures de Penone de cette exposition parle traces, de surprises inhabituelles et des représentations de l’arbre, majoritaires, sont disposées dans les jardins à la française du grand jardinier Le Nôtre :

- 7 sont dans la grande perspective : Spazio di Luce (Espace de lumière), Tra Scorza e Scorza (Entre Écorce et écorce), Anatomie (Anatomies), Sigillo (Sceau), Albero Folgorato (Arbre foudroyé), Triplice (Triple), Le Foglie delle Radici (Les feuilles de racines) ;

- 7 dans le bosquet de l’Étoile : Elevatione (Élévation), Idee di pietra. 1303 kg de luce (Idées de pierre. 1303 kg de lumière), Idee di pietra. Ciliegio (Idées de pierre. Cerisier), Idee di pietra. Olmo (Idées de pierre. Orme), In Bilico (En Équilibre), Idee di pietra (Idées de pierre), Funambolo - Quercia (Équiiriste - Chêne).

- 3 sont à l’abri à l’intérieur du musée : Albero Porta - Cedro (Arbre porte - Cèdre), Respirare l’Ombra - Floglie di Té (Respirer l’ombre - Feuilles de thé), Respirare l’Ombra (Respirer l’ombre).

Un soucis de taille ! En y allant dorénavant les samedi, dimanche, et cela jusqu’au 27 octobre, sous le prétexte que nous sommes entrés de mars à octobre, dans la saison des Grandes Eaux musicales, des Jardins musicaux et des Grandes Eaux nocturnes, et alors qu’en temps normal les sculptures extérieures sont gratuites d’accès, il vous faudra pour les voir régler 8,5 ou 6,5€ (tarif réduit).

Mais hélas, ce ne sera pas tout. Dans ce décor grandiose de rêve aux proportions hallucinantes, nées de l’esprit mégalomaniaque du roi Soleil, devant ces immenses ciels et cette scène conçue pour des géants, faite pour parader, contempler, et voir autant que de se montrer, une musique Grand Siècle tonitruante, jaillissante à flots continus de bien trop puissants hauts-parleurs viendra vous harceler jusques aux fins fonds des bosquets les plus reculés. Une lamentable waltdisneïsation d’une vulgarité et d’un ridicule achevés dont je suis persuadé que plus d’un n’en ressortira pas tout à fait indemne.

Les sculptures, pour monumentales qu’elles soient, paraissent dans ces jardins un peu isolées, même si elles parviennent à ajouter un peu de saine dysharmonie et d’absurdité gracieuses à cet ensemble un peu glacé.

Pour moi, seul échappa à cette demie réussite le tir groupé des 7 sculptures du Bosquet de l’Étoile, très large clairière protégée de haies de feuillages s’élevant à près de 7m de haut.

Vous pouvez télécharger l’emplacement des sculptures sur vos smartphones et tablettes.

Partez à la découverte des bassins, des bosquets et de leurs eaux jaillissantes au rythme de la musique. Plusieurs parcours s’offrent à vous pour apprécier les nombreux chefs-d’œuvre des jardins ou vous égarer dans leurs endroits les plus secrets.

Le week-end jusqu’au 27 octobre 2013, mise en eau de 11 à 12h et de 15h30 à 17h (bassin de Neptune de 17h20 à 17h30). Le mardi, de 11 à 12h et de 14h30 à 16h.

Penone à Versailles. Le billet Passeport, à 25€, comprend les Grandes Eaux musicales, la visite du Château, des châteaux du Trianon et du domaine de Marie-Antoinette. Le billet Grandes Eaux musicales seules, à 8,5 ou 6,5€, ne comprend que les Grandes Eaux musicales uniquement.

Vous retrouverez dans l’article 2013 à Paris : les grandes expositions de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Calendrier 2013 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du....

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous avons établi notre sélection, avec PARIS 2013 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris.

Les Grandes Expositions et Calendrier 2014 peuvent déjà être consultés sur Évous.fr... et complétés, si vous disposez de plus d’informations que nous !

André Balbo

sources : Visite, château de Versailles

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.