eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Bordeaux Nantes Toulouse Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Expositions > Strasbourg 2018 : Musées et expositions

Strasbourg 2018 : Musées et expositions

Dernière mise à jour : vendredi 16 février 2018, par André Balbo, Morgan

Strasbourg, préfecture du département du Bas-Rhin, est dans la Région Grand Est.

Visitez les collections permanentes particulièrement riches des musées de Strasbourg, et leurs expositions temporaires...

Accès rapides à nos contenus : Le Musée d’art moderne et contemporain, Mamcs, Le Musée des Beaux-Arts, Le Musée archéologique, Le Musée des arts décoratifs, Le Musée Tomi Ungerer - Centre international de l’Illustration, Le Musée zoologique, La Maison de la Région Alsace, Le Musée alsacien, La Galerie Heitz Le Musée de l’Œuvre Notre-Dame, Le Pixel Museum.


***

Le Musée d’art moderne et contemporain, Mamcs

1, place Hans Jean Arp
03 68 98 51 55 et 03 88 23 31 31
Le programme des expositions du musée
7 ou 3,5€.
Entrée gratuite pour tous le 1er dimanche de chaque mois, pour les moins de 18 ans, etc. Fermé le lundi, le 1er janvier, le Vendredi Saint, le 1er mai, les 1er et 11 novembre, et le 25 décembre. Ouvert les autres jours de 10 à 18h. Au bord de l’Ill, au cœur du quartier historique de Strasbourg, ce musée recèle des collections d’œuvres allant de 1870 à nos jours et son domaine géographique est principalement centré sur l’Europe occidentale.

+ Les collections couvrent la période allant de 1870 à nos jours et un domaine géographique principalement centré sur l’Europe occidentale.

+ Le fonds Arts plastiques a acquis une nature morte de Braque dès 1923, 1ère œuvre cubiste à entrer dans une collection publique, et en 1943, du Champ d’avoine aux coquelicots, de Claude Monet (illustration). Grâce aux frères Horn, amateurs d’art strasbourgeois, un ensemble significatif d’œuvres a été rassemblé (Klee, Archipenko, Arp, Kollwitz), et d’importantes donations d’œuvres de Arp, faites par lui-même et ses héritiers, ont fait de cet artiste la figure centrale du musée.

Grands ensembles également Arte Povera, Fluxus, et néo-expressionniste, renforcée récemment par des apports d’œuvres de Penck, Lüpertz, Immendorff.

Concernant la création contemporaine, grandes installations (Alain Séchas, Claude Lévêque), peinture (Daniel Richter, Marc Desgrandchamps, et Jonathan Meese).

+ Le Cabinet d’Arts graphiques, riche de plusieurs milliers d’œuvres, conserve le fonds Gustave Doré acquis pour l’essentiel en 1992 (collection importante d’affiches de la Belle Époque et un ensemble significatif d’artistes allemands, des symbolistes aux expressionnistes).

+ La Collection photographique détient une importante donation de tirages de Charles Winter faite dans les années 1920, que vient compléter un fonds significatif de photographies de l’entre-deux-guerres (fonds Jacqueline Rau) et une collection, constituée de photographes contemporains (Witkin, Mapplethorpe, Molinier) et d’artistes plus récents.

Retour : Haut de la page


Le Musée des Beaux-Arts

Palais Rohan, 2, place du Château
03 88 52 50 00
Le programme du Palais Rohan
Ouvert tous les jours de 10 à 18h sauf le mardi.

Ce musée, situé au 1er étage, présente un panorama de l’histoire de la peinture en Europe de ses débuts à 1870 : Primitifs italiens et flamands (Giotto, Memling) ; Renaissance et Maniérisme (Botticelli, Raphaël, Véronèse, Lucas de Leyde, Le Greco) ; Baroque, Naturalisme et Classicisme aux XVIIe et XVIIIe siècles (Rubens, Vouet, Zurbaran, La Belle Strasbourgeoise de Largillière, Canaletto, Tiepolo, Goya) ; XIXe siècle (Delacroix, Chasseriau, Corot, Courbet).

Les réserves visitables du musée sont ouvertes au public le premier samedi de chaque mois. Allez notamment y découvrir ou redécouvrir des peintures nordiques et alsaciennes rarement exposées.

Retour : Haut de la page


Le Musée archéologique

Palais Rohan, 2, place du Château
03 88 52 50 00
Le programme du Palais Rohan
Ouvert tous les jours de 10 à 18h sauf le mardi.

Installé depuis la fin du XIXe siècle dans le sous-sol du palais Rohan, le Musée Archéologique permet de découvrir le passé le plus lointain de l’Alsace, de la Préhistoire (- 600 000 ans) à l’aube du Moyen-Âge (800 après J.C.).

Retour : Haut de la page


Le Musée des arts décoratifs

Palais Rohan, 2, place du Château
03 88 52 50 08. De 10 à 18h. Fermé le mardi.
Le programme du Palais Rohan

Installé au rez-de-chaussée du Palais Rohan, ancienne résidence des princes-évêques élevée de 1732 à 1742 par Robert de Cotte, Premier architecte du roi, ce musée présente les somptueux appartements des cardinaux de Rohan, et les collections d’arts décoratifs strasbourgeois de 1681 au milieu du XIXe siècle (céramique Hannong de renommée internationale, mobilier, sculpture et peinture, horlogerie, ferronnerie et orfèvrerie).

Également une sélection de jouets mécaniques (donation Tomi Ungerer).

+ Retour du grand cabinet du XVIIIe siècle. Après des mois de restauration et une présentation lors de la prestigieuse exposition « Le XVIIIe aux sources du design. Chefs-d’œuvre du mobilier de 1650 à 1790 » sous les ors du Château de Versailles, cette somptueuse pièce de mobilier est revenu à Strasbourg.

Haut degré technique et brillant savoir-faire des ébénistes, menuisiers en siège, sculpteurs ornemanistes, bronziers, marbriers, marqueteurs de bois ou de pierres dures, laqueurs et autres représentants de métiers d’art arrivées alors à un véritable apogée.

Le cabinet a désormais retrouvé les appartements du palais Rohan et constitue la pièce maîtresse des prestigieuses collections du musée des Arts décoratifs.

Retour : Haut de la page


Le Musée Tomi Ungerer - Centre international de l’Illustration

Villa Greiner, 2, avenue de la Marseillaise
03 69 06 37 27
Les expositions du Musée Tomi Ungerer

+ Collections. Important fonds de 11 000 dessins donnés par Tomi Ungerer, dessinateur et illustrateur né en 1931 à Strasbourg, présenté par roulements dans un parcours thématique d’environ 300 œuvres originales (dessins de livres pour enfants, dessins satiriques, publicitaires, et œuvres érotiques). Une sélection de son œuvre graphique, mise en contexte avec le dessin d’illustration des XXe et XXIe siècles, est également à découvrir.

Retour : Haut de la page


Le Musée zoologique

29, boulevard de la Victoire
03 68 85 04 85
Au programme
De 10 à 18h. Fermé le mardi.

Situé au campus universitaire de Strasbourg, ce musée, construit au XVIIIe siècle à partir des éléments du Cabinet d’histoire naturelle de Jean Hermann, détient l’une des plus riches collections de la diversité animale de France.

Retour : Haut de la page


La Maison de la Région Alsace

1 place Adrien Zeller, 67000 Strasbourg
03 88 15 68 67
Du lundi au vendredi, de 8 à 18h.

Retour : Haut de la page


Le Musée alsacien

23-25, quai Saint-Nicolas
03 88 52 50 01.
De 10 à 18h. Fermé le mardi.
Au programme

Musée d’arts et de traditions populaires, il propose un parcours à travers d’anciennes demeures strasbourgeoises reliées par des escaliers et des coursives en bois, présentant des milliers d’objets témoins de la vie rurale en Alsace aux XVIIIe et XIXe siècles : costumes, meubles, céramiques, jouets, imagerie religieuse et profane, etc. Reconstitutions d’intérieurs caractéristiques de différents « pays » d’Alsace (plaine agricole, vignoble, montagne vosgienne) et d’ateliers d’artisans.

Retour : Haut de la page


La Galerie Heitz

Palais Rohan, 2, place du Château, 67076 Strasbourg Cedex
03 68 98 51 60
Au programme

Retour : Haut de la page


Le Musée de l’Œuvre Notre-Dame

3 place du Château, 67000 Strasbourg
03 88 52 50 00
Au programme

Situé au pied de la cathédrale, le Musée propose la découverte de 7 siècles d’art à Strasbourg et dans la région du Rhin supérieur. Ses riches collections médiévales et Renaissance témoignent du passé prestigieux de la ville, qui fut du XIIIe au XVIe siècle l’un des plus importants centre artistique de l’Empire germanique.

Les chefs-d’œuvre de la statuaire provenant de la cathédrale (l’Église, la Synagogue ou le fameux Tentateur) y côtoient les plus beaux témoignages de l’art haut rhénan des XVe et XVIe siècles (sculptures de Nicolas Gerhaert de Leyde, peintures de Conrad Witz et Hans Baldung Grien, vitraux de Peter Hemmel d’Andlau).

Ce parcours s’accomplit en harmonie avec le cadre architectural du musée : derrière les vénérables pignons de la maison de l’Œuvre Notre-Dame, affectée depuis le XIIIe siècle à l’administration du chantier de la cathédrale, les décors intérieurs, la fraîcheur des cours et le charmant jardinet gothique participent au sentiment d’intimité avec le passé strasbourgeois.

Retour : Haut de la page


Le Pixel Museum

14 rue de Lattre de Tassigny, dans l’ancien Centre Pierre Burgun, 67300 Schiltigheim
Les expositions du Pixel Museum
Ouvert de 10 à 18h, du mardi au dimanche (y compris les jours fériés). Fermé le lundi toute l’année (y compris pendant les vacances scolaires), et les 1er mai, 25 et 26 décembre 2017.
Adulte 9€. Jeune de 3 à 16 ans 7€. Gratuit aux moins de 3 ans. Tarif spécial famille 25€ pour 2 adultes et 2 enfants, 5€ par enfant supplémentaire. Groupe à partir de 15 personnes 6€ par personne, sur réservation. Visites guidées sur réservation (en français et anglais)

Ouverture des portes de ce premier musée du jeu vidéo en France, le samedi 25 février 2017, à Schiltigheim, en Alsace. C’est le 6e dans le monde après Berlin, Tokyo, Rome, Montréal et San Francisco.

Le jeu vidéo serait-il devenu le 10e art ? Des dizaines de jeux électroniques, d’arcade, éducatifs, informatiques, de société, consoles, un parcours chronologique, avec également des objets dérivés. Plus de 40 ans d’histoire à travers plusieurs salles thématiques, des origines du jeu sur oscilloscope à Pong, jouable sur grand écran.

Tests des jeux de studios majeurs ou de développeurs indépendants, en participant à des ateliers, des conférences, des rencontres, en accédant à un espace de co-working... Possibilités de rencontrer les professionnels, les passionnés, les artistes ou les joueurs.

Et deux salles dédiées, adaptées à l’âge des visiteurs, qui permettent de tester les dernières nouveautés des consoles contemporaines...

Retour : Haut de la page


ET AUSSI

Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon - Bègles - Biarritz - Biot - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Brest - Cagnes-sur-Mer - Cannes - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - L’Isle-sur-la-Sorgue - Landerneau - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Les-Saintes-Maries-de-la-Mer - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - L’Isle-sur-la-Sorgue - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco - Montauban - Montpellier - Mougins - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Nogent/Seine -Ornans - Rennes - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire - Saint-Paul-de-Vence - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, - Bâle - Berlin - Bruxelles - Genève - Liège - Londres - Madrid - Milan - Monaco - Venise

sources : visites, musées, presse...


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.