eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 5e > Actualités Paris 5e > Sorties, Paris 5e > Expositions, Paris 5e > Évènements et expositions au Muséum National d’Histoire Naturelle > Prolongation de l’exposition "Dinosaure - La vie en grand", au Muséum (...)

Prolongation de l’exposition "Dinosaure - La vie en grand", au Muséum d’Histoire naturelle

Dernière mise à jour : mercredi 8 octobre 2014, par Expositions, Pauline

En raison de son considérable public, cette exposition consacrée aux plus grands dinosaures ayant jamais existé, est prolongée jusqu’au 24 juin 2013.

Les expositions sur les dinosaures sont souvent de grands succès, car ces créatures impressionnantes intriguent les enfants comme leurs parents. On se souvient du Temps des Dinosaures au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, de Trésors de Dinosaures à l’Institut de Paléontologie humaine, ou de Dans l’ombre des dinosaures, déjà au Muséum. Cette dernière avait attiré des centaines de milliers de visiteurs. Il en va de même avec "Dinosaure - La vie en grand".

Cette exposition créée par l’American Museum of Natural History de New York a été adaptée et complétée par le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris pour le public français. Elle s’intéresse à un type particulier de dinosaures, les sauropodes, les plus grands jamais répertoriés. On compte notamment parmi eux le fameux diplodocus, caractérisé par son cou élancé et ses 40 mètres de long. Ces herbivores de tous les records ont de quoi éveiller la curiosité. Le projet de "Dinosaure - La vie en grand" est de rendre compte de l’état des connaissances actuelles sur les membres de cette espèce en les considérant comme des êtres vivants. On aborde ainsi des thèmes et des questions concrets : Comment trouvaient-ils la quantité de nourriture suffisante pour subvenir aux besoins de leurs corps gigantesques ? Avaient-ils la peau verte des reptiles, pour se camoufler, ou arboraient-ils des couleurs plus chatoyantes pour séduire, comme les oiseaux ? Comment leurs quelques 600 litres de sang circulaient dans leur corps ?

A question concrète, réponse concrète ! Les concepteurs ont imaginé un décor qui plonge le visiteur dans une semi obscurité, entourée de murs représentant des forêts ou des dinosaures. L’atmosphère est donnée dès le sas d’entrée, où un Argentinausorus grandeur nature accueille le public. De nombreux systèmes ont été mis en place pour donner au visiteur une idée précise des dimensions des sauropodes et de leur organisme, à partir de reproductions à taille réelle et de comparaisons avec l’homme et d’autres espèces animales. La pièce maîtresse de l’exposition, située au centre, est ainsi une femelle Mamenchisaurus, de 3 mètres de haut et 18 de long. Un côté est recouvert de peau, l’autre apparaît disséqué. Un dispositif vidéo réussi permet d’expliquer le système respiratoire et digestif de l’animal à un public assis dans un mini amphithéâtre. Envisager les dinosaures comme des espèces animales vivantes, les comparer aux reptiles, aux oiseaux, aux hommes ou aux girafes, est une excellente idée : il s’agit de comprendre d’un point de vue scientifique et biologique des créatures qu’on a parfois fini par considérer comme des monstres mythiques, des animaux de légende, qui impressionnent ou effraient, faisant oublier qu’ils ont réellement existé.

La réalisation de l’exposition présente toutefois plusieurs défauts majeurs. D’un point de vue général, malgré son évidente envie de s’adresser notamment au jeune public, la scénographie manque nettement de pédagogie. On regrette que la salle soit organisée selon le principe de l’open space, qui ne propose aucun parcours déterminé. Le public va d’un pôle à l’autre au sein d’un espace rectangulaire, sans qu’on lui indique un ordre précis. Cette liberté peut plaire, mais dans le cadre d’une exposition résolument scientifique, un visiteur novice peut avoir besoin qu’on lui propose un parcours progressant étape par étape. En outre, si chaque pôle est clairement rattaché à un thème, celui-ci n’apparaît que lorsqu’on commence à lire les panneaux. Lorsqu’on regarde la salle en y pénétrant, aucun titre ne donne une idée du thème auquel chaque pôle est consacré, ce qui n’aide pas à savoir où aller...

Pour finir, les jeux et interactions proposés manquent de pertinence. Si les enfants aiment toujours appuyer sur des boutons, pousser des leviers ou faire tourner des roues, on se demande s’ils retiendront quelque chose de ces manipulations car malgré les explications, les adultes eux-mêmes ont parfois du mal à comprendre le pourquoi de ces mises en scènes. On les dirait ajoutées ça et là pour donner une caution ludique à l’ensemble, mais en aucun cas pensées comme des recours pédagogiques permettant de mieux faire comprendre.

Le chantier de fouille installé à la sortie et qui propose aux enfants des ateliers de découverte de la paléontologie reste une excellente idée, la meilleure de l’exposition d’un point de vue pédagogique : les enfants y apprennent à connaître les outils et méthodes utilisés par les paléontologues sur un chantier, et déterrent les divers éléments d’un squelette de dinosaure en compagnie d’animateurs.

EN BREF  : "Dinosaure - La vie en grand" frustre quelque peu le visiteur non spécialiste (si majoritaire que l’expression frôle le pléonasme). Le projet d’étudier les sauropodes concrètement, comme des espèces vivantes, est passionnant, et l’exposition livre plusieurs informations particulièrement intéressantes dans un décor naturaliste agréable, mais la scénographie et l’organisation déçoivent par leur manque de pédagogie, ce qui est rare au Muséum. L’exposition plaît toutefois aux enfants, qui retiendront sans doute plusieurs éléments s’ils sont accompagnés par des adultes qui apportent à l’ensemble la clarté qui lui manque.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Tarifs : 9e plein tarif / 7e tarif réduit (billet couplé avec la Grande Galerie de l’Évolution)

A LIRE AUSSI :

Où voir des dinosaures à Paris ?
Les musées animaliers de Paris
Agenda des expositions à Paris
Que faire avec les enfants pendant les vacances de Noël 2012 à Paris ?
Les expositions pour enfants à Paris en 2013

Vous retrouverez dans les articles « 2012 à Paris : les grandes expositions de A à Z » et 2013 à Paris : les grandes expositions de A à Z » les différentes expositions 2012 et celles de 2013 déjà annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans les articles « Calendrier 2012 des grandes expositions à Paris », et « Calendrier 2013 des grandes expositions à Paris », ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : "LA SEMAINE des expositions, musées, et galeries : que faire à Paris du...".

Nous tenterons aussi de vous les présenter chaque mois , à partir de Février 2013.

Retrouvez aussi notre sélection Les expositions pour enfants à Paris en 2013

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous avons établi notre sélection, pour Paris, des MEILLEURS CATALOGUES des expositions 2012, en vous indiquant en plus les nominés, et les primés au Prix CatalPa 2012 pour les catalogues d’expositions de Paris.

Nous procédons de la même manière en 2013, avec PARIS 2013 : les meilleurs catalogues d’expositions de Paris.

Adresse

36, rue Geoffroy Saint Hilaire - 75005 Paris

Horaires

De 10h00 à 18h00, tous les jours. Fermé le mardi et le 1er mai.

Messages