eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > 1er arrondissement de Paris > Lieux clés Paris 1er > Carrousel du Louvre > Salons au Carrousel du Louvre > Irez-vous choisir votre cercueil au Salon de la Mort à Paris (...)

Irez-vous choisir votre cercueil au Salon de la Mort à Paris ?

Dernière mise à jour : vendredi 16 novembre 2012, par Expositions

Sujet grave, qui devrait nous faire un peu réfléchir. Le Salon de la Mort se tiendra au Carrousel du Louvre les 8, 9 et 10 avril 2011. Il rassemblera près de 200 exposants. De quoi vous permettre d’affiner vos choix et d’établir des comparatifs. Quantitatifs comme qualitatifs.

Cette idée vous paraît-elle loufoque ? Non, non. C’est très sérieux. Le marché existe, se développe et les produits se diversifient. De plus les créateurs de ce nouveau salon thématique ont déjà à leur actif de nombreux événements bien installés et non des moindres comme la Fiac, le Salon du Livre, le Salon nautique, et bien d’autres. L’événement aura bien lieu.

Parmi les exposants, ne vous bousculez pas, il y en aura pour tout le monde ! Vous trouverez, bien entendu, l’entreprise classique de pompes funèbres, mais aussi les traiteurs spécialisés en « buffets après obsèques », les associations de soutien psychologique, d’aide à la fin de vie, des « professionnels de la profession », des gériatres, des organismes de soins palliatifs, de prévoyance, et certainement des débatteurs, des curieux et, ça ne m’étonnerait pas, quelques religieux intentionnés.

Vous serez émerveillés, et certainement surpris ! C’est fou le nombre de gens que la mort fait vivre. Sans même compter les héritiers !

Plus sérieusement on va enfin pouvoir parler d’un sujet que l’on tait et que l’on cache toujours davantage : la mort. Un sujet qui s’estompait chaque jour un peu plus : plus de pages de vêtements de deuil au catalogue de la Redoute, plus d’ostentation du deuil, plus de signes, plus rien.

En fait la tendance forte qui apparaît est assez ambivalente. Va-t-on vraiment parler plus librement de la mort, comme d’un sujet parmi tant d’autres ? Remettre ce sujet sur la table ? Ou tout au contraire (et bien plus sournoisement) amener les futurs « morts », en les culpabilisant, à régler eux-mêmes leurs obsèques ? Avec la plus grande discrétion, de la pudeur et surtout sans bruit. Ne pas gêner. Partez s’il vous plaît sur la pointe des pieds en refermant bien doucement la porte derrière vous. Réglez cela vous-mêmes et n’ennuyez pas vos enfants avec ça. La mort, c’est trop moche. Comme par exemple la maladie, et la vieillesse (merveilleuse chanson de Brigitte Fontaine).

Et de cette manière, là encore, on individualise. On continue de couper un à un les liens trans-générationnels. Chacun dans sa boîte et venez vite au Salon choisir la vôtre.

Ce n’est pas normal. Un événement comme la mort d’une personne appartient aussi à ceux qui restent. Et imaginez-vous ceux qui resteront aller choisir pour leurs proches des prestations dans un tel salon ?

Voir les évènements 2013 dans le 1er arrondissement.

Informations pratiques
Vendredi 8, samedi 9 avril de 10h à 19h30
Dimanche 10 avril 2011 de 10h00 à 18h

Carrousel du Louvre, 99 rue de Rivoli, 75001 Paris

Métro : Station Palais-Royal / Musée du Louvre (lignes 1 et 7)
Bus : Station Palais-Royal (Théâtre de la Comédie Française n°21, 27, 39, 81, 95)

André Balbo

Messages