eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Montpellier Shopping Visiter la France Strasbourg Bruxelles Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Arrondissements de Paris > Paris 8e > Actualités Paris 8e > Sorties dans Paris 8e > Expositions, Paris 8e > Évènements au Jeu de Paume > Dépêchez-vous, ça va fermer : Erwin Blumenfeld est encore au Jeu de (...)

Dépêchez-vous, ça va fermer : Erwin Blumenfeld est encore au Jeu de Paume

Dernière mise à jour : lundi 6 mai 2019, par Expositions

Le Jeu de Paume présente du 15 octobre 2013 au 26 janvier 2014, 200 œuvres du photographe américain d’origine allemande Erwin Blumenfeld (1897-1969).

Elles couvrent de la fin des années 1910 jusqu’aux années 1960, et ont été choisies pour illustrer au mieux les talents dont faisait preuve cet artiste en pratiquant ses différents arts visuels : dessin, photographie, montage et collage.

La commissaire de l’exposition est Ute Eskildsen, directrice adjointe et responsable des collections photographiques du Museum Folkwang, à Essen.

Homme agenouillé avec tour, 1920, Erwin Blumenfeld. Encre de Chine, encre, aquarelle et collage sur papier. Collection Henry Blumenfeld © The Estate of Erwin Blumenfeld

Bien des dessins exposés au Jeu de Paume n’avaient encore jamais été montrés, de même que certains des collages et photomontages de sa jeunesse. Ils apportent un éclairage passionnant sur l’évolution du travail photographique d’Erwin Blumenfeld, révélant l’ampleur de son génie créatif.

Les motifs de ses photographies expérimentales en noir et blanc, aujourd’hui devenus classiques, côtoient dans cette exposition ses autoportraits et des portraits de personnalités connues (Yvette Guibert, Jane Fonda, Henri Matisse, Madame Sert, La Greco, Carmen, le modèle de Rodin pour le Baiser, Georges Rouault) ou inconnues.

Les photographies de mode et publicitaires sont également représentées, essentiellement en couleur, plaçant en évidence le rapport fort et direct entre cette activité commerciale et les méthodes comme les techniques utilisées précédemment en noir et blanc.

Erwin Blumenfeld a commencé sa carrière de photographe professionnel dans les années 1930 aux Pays-Bas. Arrivé en France en 1936, il travaille pour Verve, Vogue France, et fait tout à la fois des portraits d’artistes, travaille sur le nu, et dans la photographie publicitaire.

Émigré aux États-Unis en 1941, il collabore aux magazines américains Harper’s Bazaar, de 1941 à 1944, et Vogue de 1944 à 1955. Ses photos paraitront aussi dans Look, Life, Cosmopolitan...

Blumenfeld est aussi un expérimentateur. Il solarise, combine images positives et négatives, effectue des photomontages, des multiples, fragmente ses clichés au moyen de miroirs, sèche du négatif humide au réfrigérateur pour cristalliser, superpose, etc, etc. Pour la photo de mode, il n’hésite pas à maquiller lui-même ses modèles, à effectuer des manipulations de laboratoire, à saturer, décomposer, ou filtrer.

À ce sujet, on remarquera le maquillage un peu excessif de ses modèles, surtout contemplés avec des yeux de notre époque, et sur un de ses Autoportraits, son sens de l’exigence et sa grande anxiété à ses malheureux ongles rongés sans pitié...

Un chef-d’œuvre ? Son cliché "Par ce signe tu vaincras". Un nu. Et ses tentatives d’approches du mouvement Dada.

L’œuvre de Blumenfeld n’avait plus été présentée depuis 1981, et l’accrochage du Centre Pompidou, avait été axé sur la photo de mode, comme ce fut d’ailleurs plus récemment également le cas pour l’exposition "Blumenfeld Studio, Couleur, New York, 1941-1960" (Chalon/Saône - Essen - Londres).

Erwin Blumenfeld : photographies, dessins et photomontages, du 15 octobre 2013 au 26 janvier 2014, au Jeu de Paume, 1 place de la Concorde 75008 Paris, 01 47 03 12 50, ouvert le mardi de 11 à 21h, du mercredi au dimanche de 11 à 19h. Fermé le lundi, y compris les jours fériés.

***

Vous retrouverez dans les articles 2013 et 2014 à Paris : LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans CALENDRIER 2013, et CALENDRIER 2014 des grandes expositions à Paris, ces mêmes expositions sont classées par dates.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Enfin, contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer.

Nous avions établi notre sélection, avec Paris 2013 : LES MEILLEURS CATALOGUES d’expositions de Paris. Nous commençons notre sélection 2014.

N’hésitez pas à nous critiquer, corriger ou même... à compléter nos informations, si vous disposiez de plus de détails que nous !

En grande nouveauté, car Paris, sans la province, ne serait vraiment pas grand chose... et est loin de nous être suffisant, nous vous proposons dorénavant une vue panoramique des Expositions et Festivals en province ? 2014. Expositions et Festivals en PROVINCE de A à Z. Ou encore CALENDRIER 2014 des Expositions et Festivals en PROVINCE

Avec des déclinaisons présentant davantage de détails par villes. dans les villes suivantes :
Angoulême
Arles
Avignon
Bordeaux
Dijon
Grenoble
Ile-de-France
Lens
Lille
Lyon
Marseille
Metz
Montpellier
Nantes
Nice
Ornans
Rennes
Rodez
Rouen, Le Havre
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Tours

André Balbo

sources : Visite, Jeu de Paume, Wikipédia