.evous
> >

Exposition à l’Opéra Garnier : La Belle Epoque de Jules Massenet

À l’occasion du centenaire de la mort du musicien Jules Massenet (1842-1912), de la nouvelle production à l’Opéra Bastille de « Manon » et de la reprise de « L’Histoire de Manon » au Palais Garnier, la bibliothèque musée de l’Opéra Garnier à Paris honore le compositeur, qui avait offert au lieu flambant neuf en 1877, sa création Le Roi de Lahore à l’exotisme spectaculaire.

Cette exposition, qui se tient du 14 décembre 2011 au 13 mai 2012, souligne l’apport de Jules Massenet à la scène lyrique. Elle éclaire les spécificités d’une écriture puissante et suave, à l’érotisme parfois sulfureux.

En présentant au public une centaine de pièces (tableaux, dessins, maquettes de décors et de costumes, photographies, partitions, costumes, affiches et documents d’archives), elle rend hommage à celui qui réussit une synthèse réussie des arts et de la musique. Jules Massenet s’intéressait à tout, il contrôlait tout et il imposait sa vision picturale et scénographique aux directeurs de théâtres, aux décorateurs et aux metteurs en scène.

Ainsi, Jules Massenet a-t-il dominé la vie lyrique française de 1877 jusqu’à sa mort en 1912. Sa carrière connut de grands succès, comme Manon et Werther et, à l’Opéra de Paris, Le Cid, Thaïs et Grisélidis, sans omettre les merveilles que sont, entre autres, Cendrillon, Le Jongleur de Notre-Dame ou Chérubin.

Massenet aimait les chanteuses et il fut entouré des plus talentueuses et des plus belles dont Sybil Sanderson, Rose Caron, Lucienne Bréval, Marie Heilbron, et Lucy Arbel.

Dans cette fin de siècle, et pour les scènes lyriques du monde entier, Massenet a été le représentant de l’élégance et de la sensualité françaises. En même temps, il fut une autorité musicale et un professeur recherché et aimé. Gustave Charpentier, Reynaldo Hahn, George Enescu, Ernest Chausson et Gabriel Pierné furent de ses élèves. Celui qui ne le fut pas, Claude Debussy, ne cachait l’admiration qu’il lui inspirait.

L’Opéra national de Paris, la Bibliothèque-Musée de l’Opéra, et la Bibliothèque nationale de France célèbrent ensemble le centenaire de la mort de Massenet.

André Balbo

sources : Opéra Garnier, BnF, moreeuw.com, classiquenews

Mots-clés