Evous

Repérez, partagez, proposez, annoncez

Accueil > Expositions > Marseille. Musées gratuits, fiertés et monuments

Marseille. Musées gratuits, fiertés et monuments

vendredi 28 avril 2017, par André Balbo

Certains musées de Marseille, ceux que nous vous indiquons, sont gratuits chaque 1er dimanche du mois, collections permanentes et expositions temporaires.

Nous vous indiquons aussi dans cet article les monuments gratuits de la ville, et les sites qui font sa fierté.

Accès rapides à nos contenus : Le MuCEM, Le Musée d’Histoire de Marseille, Le musée Cantini, Le Palais Longchamp, Le Fonds régional d’art contemporain, Le Musée Borély, Le MAC (musée d’Art contemporain), Le Vieux-Port, Le Château d’If, Les Calanques, La Basilique Notre-Dame de la Garde, La Cité radieuse, La Cathédrale de la Majore, L’Abbaye de Saint Victor, L’église Saint Laurent, Le MuCEM et le Fort Saint Jean, La Maison de l’artisanat et des métiers d’art

Chaque premier dimanche du mois, certains musées, dont les musées nationaux, mais d’autres aussi, sont d’accès gratuit.

Notez ! Notez ! Les suivants seront les dimanches 2/04, 7/05, 4/06, 2/07, 6/08, 3/09...


***

Le MuCEM

- Le MuCEM (musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée), 1 esplanade du J4 - 13002 Marseille, 04 84 35 13 00 ou 13, www.mucem.org, ouvert du mercredi au lundi (fermé le mardi). Horaires d’été (de mai à octobre) de 11 à 19h
. Horaires d’hiver (de novembre à avril) de 11 à 18h
. Nocturne vendredi jusqu’à 22h toute l’année. Billet MuCEM 8 ou 5€ (18-26 ans, enseignants et + de 65 ans). Billet famille 12€ (+ pour 2 adultes et 5 enfants maximum). Le billet est valable une journée (entrées-sorties acceptées) et donne accès à tous les espaces d’exposition du J4 et du fort Saint-Jean.

Accès Piétons : entrée basse fort Saint-Jean, 201 quai du Port (à 10mn à pied du métro Vieux-Port) ; entrée Panier parvis de l’église Saint-Laurent, esplanade de la Tourette ; entrée J4, 1 esplanade du J4 (à 10mn à pied du métro Joliette).
Métro : Ligne 1, arrêt Vieux-Port // Ligne 2, arrêt Joliette.
Tramway : T2 arrêt République / Dames ou Joliette
Bus : lignes 82 et 82s (arrêt Littoral Major ou Fort Saint-Jean) // Ligne 60 (arrêt Littoral Major ou Fort Saint-Jean) // Ligne 49 (arrêt Église Saint-Laurent, Littoral Major ou Fort Saint-Jean) // Ligne de nuit 582
Voiture : Parking payant Vinci Vieux Port / Fort Saint Jean (accès par le boulevard du littoral) ; parking payant Hôtel de Ville (accès par la place Jules Verne).

Le Prix du Musée 2015 du Conseil de l’Europe a été décerné au MuCEM (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée). Ce Prix récompense chaque année, depuis 1977, un musée apportant une contribution importante à la connaissance du patrimoine culturel européen.

Selon sa rapporteuse Vesna Marjanovic (Serbie, SOC), ce musée est fondé sur "un concept original et novateur, situé dans un lieu époustouflant et doté d’une architecture exceptionnelle ; (...) il remplit parfaitement tous les critères du Prix du Musée 2015 du Conseil de l’Europe."

+ Les collections. Réalisé par Rudy Ricciotti et Roland Carta, majestueux et généreusement ouvert sur notre mer à tous, doit déjà être visité pour lui-même, parce qu’il est une pure merveille ! Il recueille entre autres collections, les trésors de feu le musée des Arts et traditions populaires de Paris du Bois de Boulogne, avec la Villa Méditerranée !

Le MuCEM mérite une Mention spéciale pour permettre les 1er Dimanche du mois l’accès à ses collections permanentes d’une part, mais également à ses expositions temporaires du moment. Bravo !

Retour : Haut de la page


Le Musée d’Histoire de Marseille

- Le Musée d’Histoire de Marseille, Site de la Voie historique, 2, rue Henri-Barbusse, 13001 Marseille, 04 91 55 36 00, www.musee-histoire-marseille-voie-historique.fr. Ouvert du mardi au dimanche, fermé le lundi (sauf lundis de Pâques et de Pentecôte), le 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 25-26 décembre. Ouvert de 10 à 18h. 5 ou 3€ (billet combiné Docks romains/ Mémorial de la Marseillaise). Accès Métro ligne 1, station Vieux-Port, Métro ligne 2, station Noailles, Tramway ligne 2, station Belsunce Alcazar. Entièrement rénové et repensé, terriblement rafraichi, au point que... sa réalité a même été augmentée, ce musée a obtenu, notamment lors de ses journées "portes ouvertes", un très grand succès, et c’est un musée passionnant et très agréable à visiter. Avec 15 500m2 de lieux d’exposition, il serait l’un des plus grands musées d’histoire d’Europe.

+ 3 000 ans d’histoire de la ville , de ses vestiges archéologiques, de son port grec, des Phocéens, du Grand Siècle, de sa période industrielle... 2 idées fortes : Marseille est la plus ancienne ville de France et c’est une ville portuaire ouverte sur la mer Méditerranée. À voir.

Retour : Haut de la page


Le musée Cantini

- Le musée Cantini, 19, rue de Grignan, 04 91 54 77 75. Métro 1 Estrangin/Préfecture. Bus 18, 21, 54. musee-cantini.marseille.fr. Du mardi au dimanche, de 10 à 18h (mais fermé le 11 novembre, les 25 et 26 décembre, et le 1er janvier). Métro ligne 1 - Station Estrangin / Préfecture. 10 ou 8€.

+ Les collections. Impressionnantes sur les années 1900-1960. Pointillisme, fauvisme et cubisme avec André Derain, Paul Signac, Raoul Dufy ; et aussi des œuvres de Picasso, Léger, de Staël, Giacometti Bacon, Antonin Artaud, Matta, Picabia, Bonnard, Rothko...

Retour : Haut de la page


Le Palais Longchamp

- Le Palais Longchamp (Aile gauche), Musée des Beaux-Arts, bld Philippon, 13004 Marseille 04 91 50 26 36 ou 04 91 55 25 51, musee-des-beaux-arts.marseille.fr. Pimpant neuf ! 5 ou 3€.

+ Collections permanentes , riches de plus de 2 000 tableaux, 300 sculptures et 3 000 œuvres et dessins du XVIe au XIXe siècle, mais seuls 200 chefs-d’œuvre ont pu être accrochés dans les deux salles. Le rez-de-chaussée accueille les peintures les plus anciennes, du XVIe et XVIIe siècle, et le premier étage, celles du XVIIIe au XIXe siècle. Au rez-de-chaussée, une salle est consacrée à Pierre Puget.

- Musée d’arts africains, océaniens, amérindiens. Centre de la Vieille Charité, 2e étage. maaoa.marseille.fr. 5 ou 3€.

Marseille est la seule ville de France, avec Paris, où l’on peut visiter un musée consacré aux arts de l’Afrique, de l’Océanie et des Amériques. Le MAAOA propose une collection riche d’objets d’art, à la fois témoins culturels et œuvres à part entière.

Trois espaces composent la collection permanente, chacune née d’une collection originale : Salle Afrique : collection composée d’une centaine de masques, sculptures, statues... (donation Pierre Guerre, grand collectionneur d’art africain fasciné par ce continent depuis l’âge de 12 ans). Salle Océanie-Amériques : constituée d’une série de plus de 80 crânes et masques collectés dans le monde entier (acquisition en 1998 de la collection unique du Marseillais Henri Gastaut), d’objets issus des collectes au Vanuatu, et de magnifiques parures de plumes amérindiennes (don de Marcel Heckenroth (1902-2008), médecin chef des troupes coloniales en Guyane de
1939 à 1942). Salle Mexique : consacrée à une collection d’arts populaires mexicains tout à fait remarquable de près de 3 000 objets - masques, tableaux de laine, arbres de vie, sculptures (legs à la Ville de Marseille par le réalisateur François Reichenbach).

- Le Palais Longchamp (Aile droite), Muséum d’Histoire naturelle. Rue Espérandieu 13004 Marseille. 04 91 14 59 50. museum-marseille.org. Métro Cinq-Avenues Longchamp, Tramway Longchamp. De 10 à 18h, sauf lundi et jours fériés. Gratuit pour tous le dimanche matin, et le premier dimanche du mois. Exposition temporaire et collections permanentes 8 ou 5€, collections permanentes 5 ou 3€.

Retour : Haut de la page


Le Fonds régional d’art contemporain

- Le Fonds régional d’art contemporain, imaginé par Kengo Kuma ! 20, bld de Dunkerque 13002 Marseille. www.fracpaca.org. 04 91 91 27 55. infos@fracpaca.org, 5 ou 2,50€. Gratuit ces dimanches.

Retour : Haut de la page


Le Musée Borély

- Le Musée Borély, 134, avenue Clôt-Bey, Parc Borély, 13800 Marseille. 04 91 62 21 82, Métro 2 Rond-Point du Prado, puis Bus 19, 44, 83. www.musee-borely.marseille.fr. Monument datant de 1760-1770, entièrement et bien restauré, il abrite aujourd’hui le musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la Mode ! Ouverture du mardi au dimanche de 10 à 18h.

+ Exposition de céramiques, de faïences et de mode à partir du XVIIIe siècle, pièces de la manufacture de la Veuve Perrin (que les antiquaires connaissent bien en général), et de marchandises venues des Indes ou de Chine à la même époque. 2500 œuvres d’une grande diversité : mobilier, céramiques, verres, tapisseries, objets d’art, objets exotiques rares, collections de Mode et d’accessoires du XVIIIe siècle à aujourd’hui.

Retour : Haut de la page


Le MAC (musée d’Art contemporain)

- Le MAC (musée d’Art contemporain), 69, avenue de Haïfa, 13008 Marseille, 04 91 25 01 07. mac.marseille.fr. Métro 2 Rond-Point du Prado, puis bus 23, 45. Du mardi au dimanche de 10 à 18h, jeudi jusqu’à 20h, nocturne jusqu’à 22h le premier jeudi de chaque mois.

+ Collection de plus de 700 œuvres contemporaines remarquables (dont quelques-unes monumentales) : Absalon, Valerio Adami, Arthur Aeschbacher, Arman, le sculpteur marseillais Richard Baquié, Jean-Michel Basquiat, Gilles Barbier, Chris Burden, Louis Cane, François Dufrêne, Jimmie Durham, Raymond Hains, Simon Hantaï, Tadashi Kawamata, Yves Klein, Jacques Monory, François Morellet, Gabriel Orozco, Michelangelo Pistoletto, Bernard Rancillac, Robert Rauschenberg, Martial Raysse, Daniel Spoerri, Paul Thek, Jean Tinguely, Jacques Villeglé, Wolf Vostell...

Et dans les jardins attenants au musée, les œuvres de Jean-Michel Alberola, César, Boris Chouvellon, Erik Dietman, Fabrice Gygi, et Philippe Ramette.

Une décision serait prise à l’automne de déménager éventuellement le MAC sur le site de la Vieille Charité, c’est à dire de le rapprocher du cœur de Marseille, le quartier du Panier.

Retour : Haut de la page


Le Vieux-Port

- Le Vieux-Port. Relocké par l’architecte anglais Norman Foster et la paysagiste français Michel Desvignes, le Vieux-Port est maintenant doté de l’Ombrière, en métal poli, qui, en plus éventuellement de protéger du soleil (mais pas du vent), permet aussi de fixer rendez-vous à quelqu’un dans ce lieu esthétique et facile à trouver, et également d’attraper des torticolis en cherchant à marcher en cherchant son reflet... Facilite les rencontres !

Retour : Haut de la page


Le Château d’If

- Le Château d’If. Archipel du Frioul, 13007 Marseille.

Le château d’If, fortifié, a été édifié sur ordre du roi François Ier, entre 1527 et 1529, sur l’îlot d’If de l’archipel du Frioul, proche des îles de Ratonneau et Pomègues au centre de la rade de Marseille.

Construction carrée de trois étages, il mesure 28m sur chaque côté. Il est flanqué de trois tours, percées de larges embrasures. Le reste de l’île, dont la dimension est seulement au total de 3 hectares, est équipé pour se défendre. De hauts remparts avec des plates-formes d’artillerie surmontent les falaises.

Il a servi de prison pendant 4 siècles. Rendu célèbre par le roman d’Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, il est l’un des sites les plus visités de la ville de Marseille (près de 100 000 visiteurs / an). Il a été classé monument historique le 7 juillet 1926.

Gratuité pour tous le 1er dimanche de chaque mois en basse saison... mais la traversée en bateau reste payante.

Retour : Haut de la page


Les Calanques

- Les Calanques. Croisières Marseille Calanques 04 91 33 36 79. croisières-marseille-calanques.com ou visite-des-calanques.com

Situé au sud de la Marseille, ce massif calcaire a été classé Parc National assez récemment, en 2012, devenant ainsi le premier parc péri-urbain d’Europe.

Ses massifs boisés de pins maritimes et de plantes aromatiques comme ses eaux turquoise offrent un terrain idéal pour les amateurs de nature, de marche, de plongée, d’escalade ou de patrimoine.

Facilement accessible en bus ou en voiture, découvrir une Calanque reste incontournable pour qui vient à Marseille.

Des navettes proposent très régulièrement des promenades dans les Calanques. Petits conseils pour vous faire profiter de courtes expériences. Si le ciel est souvent bleu à Marseille, le Mistral souffle assez souvent. Emportez un gilet par précaution, de la crème en saison, accrochez-vous quand le vent se lève, et... méfiez-vous des paquets d’eau qui ne préviennent pas.

Ceux qui n’ont pas le pied marin trouvent parfois la promenade un peu longue, mais les paysages sont proprement éblouissants.

Retour : Haut de la page


La Basilique Notre-Dame de la Garde

- La Basilique Notre-Dame de la Garde

Depuis le Moyen-Age, ce solide édifice religieux, que les Marseillais appellent encore volontiers « La Bonne Mère », est considéré comme le gardien des marins, et des pêcheurs.

Si vous souhaitez avoir une vision d’ensemble de la ville, un panorama à 360°, n’hésitez pas, la réponse est en haut de ces volées de marches. Notre-Dame de la Garde est un site marseillais à part entière, et même un haut-lieu touristique, que chaque année quelque 800 000 visiteurs escaladent avec entrain malgré ses 154 mètres d’altitude.

Dénivelé impressionnant, mine de rien.

Le panorama offert vous détaillera par temps clair les différents quartiers de Marseille, de la Côte Bleue et jusqu’aux Calanques.

Vous en discernerez chaque détail, chaque monument ou curiosité, le Vieux Port, la Grande Ombrière, l’Orange Vélodrome, La Cité Radieuse de Corbu, mais encore la Pointe Rouge, le MuCEM, le Fort Saint-Jean ou les îles du Frioul.

Retour : Haut de la page


La Cité radieuse

- La Cité radieuse

L’architecte Le Corbusier (en fait il était Suisse et s’appelait Charles-Édouard Jeanneret), que beaucoup considèrent comme un génie avant-gardiste, construisit entre 1947 et 1951 le fameux immeuble que l’on surnomme la « Cité Radieuse » (mais qui s’est aussi appelé Village vertical).

Comme on est à Marseille, les vieux, toujours assez caustiques, l’appelaient aussi la « Maison du fada ».

Véritable ville dans la ville (165m de long, 56m de haut et 24 de large), bâtie de béton brut, barre comme sur pilotis, elle offre au soleil et à la mer ses 337 loggias polychromes, duplex et magnifiques appartements identiques mais agencés de façon un peu différenciée (27 sortes), un hôtel, un restaurant, une école, des commerces, un centre d’art et de design ainsi qu’un toit terrasse ouvert au public, et qu’il faut monter explorer.

L’immeuble contient une rue avec boutiques...

La Cité radieuse, longtemps décriée, est depuis 2016 inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Elle est indubitablement devenue une référence pour les artistes et les curieux de tous poils et de tous pays.

Des visites guidées de la Cité radieuse sont aussi organisées. Elles sont payantes.

Retour : Haut de la page


La Cathédrale de la Majore

- La Cathédrale de la Majore, ou cathédrale Sainte-Marie-Majeure, est la cathédrale catholique de l’archidiocèse de Marseille.

Elle a été construite à la faveur de l’exceptionnel essor de la ville de Marseille au XIXe siècle en style néo-byzantin et néo-roman (entre 1852 et 1893) sur les plans de l’architecte Léon Vaudoyer. Dans le quartier de la Joliette (2e arrondissement), elle se dresse sur une esplanade entre le Vieux-Port et le port de la Joliette, un peu à l’ouest de l’exact emplacement de l’ancienne cathédrale du XIIe siècle. Ce qui lui vaut son nom occitan de « Major ».

Son architecture et sa décoration intérieure, en marbre et porphyre, lui donnent, pour un édifice religieux, un aspect assez original. Les coupoles et les balustrades sont décorées d’éléments empruntés aux cathédrales de Lucques et de Sienne. On remarquera l’importance des cycles de mosaïque.

La nouvelle Majore avec la cathédrale de Gap furent les seules cathédrales édifiées en France au XIXe siècle, après deux siècles d’abstinence. Édifiée entre 1852 et 1893, la nouvelle Majore est considérée comme l’une des plus grandes cathédrales bâtie depuis le Moyen Âge.

Elle a été érigée en basilique mineure le 24 janvier 1896 par le pape Léon XIII. Elle a été classée Monument historique en 1906.

C’est le point de départ de la grande procession du 15 août Sainte-Marie Majeure dont la statue est promenée dans le quartier.

Retour : Haut de la page


L’Abbaye de Saint Victor

- L’Abbaye de Saint Victor. L’église haute, fortifiée au XIVe siècle, domine le Vieux-Port. Haut-lieu de la chrétienté au Moyen-Âge, la fondation de Saint-Victor remonte à la fin du Ve siècle, mais les chrétiens s’y réunissaient dès le IIIe siècle.

Un de ses abbés, Guillaume de Grimoard, fut élu pape en 1362 sous le nom d’Urbain V.

L’abbaye fait aussi l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840 et par la Liste de 1862. En 1934, elle est élevée au rang de basilique mineure par le pape Pie XI.

Le 2 février, pour la Chandeleur, dès 5h du matin, des fidèles se réunissent autour de l’effigie de la Vierge noire portée en procession en présence de l’archevêque, pour procéder à la bénédiction de la ville, des bateaux, et assister à la messe.

Du parvis de l’abbaye, on remarque en contrebas le Fort Saint Nicolas et le Palais du Pharo.

Seules les visites des cryptes sont payantes.

Retour : Haut de la page


L’église Saint Laurent

- L’église Saint Laurent, en pierre rose de la couronne, est un des rares vestiges du roman provençal à Marseille.

Son campanile du XVIIe siècle est classé monument historique. La chapelle Sainte-Catherine est accolée à cette église.

De son parvis vous verrez un autre des plus beaux panoramas sur le port de la ville. C’est le point de départ de la passerelle reliant le quartier du Panier au Fort Saint-Jean, intégré dans le MuCEM de l’architecte Rudy Ricciotti.

Retour : Haut de la page


Le MuCEM et le Fort Saint Jean

- Le MuCEM et le Fort Saint Jean, ils peuvent être visités gratuitement en dehors des périodes d’expositions temporaires.

Retour : Haut de la page


La Maison de l’artisanat et des métiers d’art

- La Maison de l’artisanat et des métiers d’art 21, cours d’Estienne d’Orves, 13001 Marseille, 04 91 54 80 54. Entrée libre du mardi au vendredi de 10 à 12h, et de 13 à 18h. Le samedi de 13 à 18h. D’accès libre en période d’exposition.

Visites guidées tous les jours à 14h30 (Se renseigner au préalable pour confirmation.)

Retour : Haut de la page


***

Lire aussi
Musées et expositions à Marseille
Marseille. Musées gratuits, fiertés et monuments
Aix-en-Provence. Culture et musées
Arles. Rencontres, musées, expositions
Saint-Tropez. Culture et musée
Toulon. Culture et musées
Hyères. Culture et Villa Noailles
Le Cannet. Culture et musée Pierre Bonnard
Les Alpilles. Culture et Festival A-part
Martigues. Culture et musée, Félix Ziem
Aubagne. Culture et musée
Le Rayol - Le Canadel/Mer. Culture et musée


***

Vous retrouvez comme chaque année dans PARIS 2017. LES GRANDES EXPOSITIONS de A à Z les différentes expositions annoncées par leurs établissements et musées.

Frederic Leighton (1830–1896) Crenaia, the nymph of the dargle, ca. 1880 Huile sur toile 76.2x26.7 cm Colección Pérez Simón, Mexico © Arturo Piera, Musée Jacquemart-André 09/13-01/14

Dans Le CALENDRIER 2017 des grandes expositions à Paris ces mêmes expositions sont classées par dates.

Dans la série Toutes les expositions 2017-2018 dans les plus grands musées de Paris... lire également :
Au musée du Louvre, au Centre Pompidou, au Grand Palais, au musées d’Orsay et de l’Orangerie, au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo, à la Bibliothèque nationale de France, au musée du Quai Branly, au musée des Arts décoratifs, à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, au musée Guimet, au musée Galliera, au Petit Palais, et au Château de Versailles.

Nous nous efforçons de tenir ces articles à jour, et nous vous remercions des suggestions, précisions, ajouts et corrections que vous pourriez être amenés à apporter à ces programmes.

Nous vous indiquons chaque semaine les nouveautés, les expositions qui fermeront bientôt leurs portes, et... nos préférences, car on ne se refait pas : PARIS EXPOS HEBDO. Nouveautés / Conseils / Derniers Jours.

Vous pouvez consulter plus d’une centaine de présentations d’artistes, classées de A à Z.

Contre l’actualité artistique qui chasse ce que l’on se croyait capable de retenir, les catalogues d’expositions peuvent avoir, quand ils sont faits avec exigence, un rôle certain à jouer. Nous établissons, au fur et à mesure de leur publication, notre sélection des catalogues d’expositions 2017 de Paris, comme nous l’avons fait les années précédentes : 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

Nous vous proposons aussi une sélection de musées et d’expositions 2017 dans les villes françaises suivantes, que nous nous efforçons de tenir assez régulièrement à jour :
- Aix-en-Provence - Albi - Les Alpilles - Angers - Angoulême - Antibes - Arles - Aubagne - Avignon : Saintes-Maries-de-la-Mer, L’Isle-sur-la-Sorgue - Bègles - Biarritz - Biot - Blois - Bordeaux - Bourg-en-Bresse - Cagnes-sur-Mer - Cannes - Carcassonne - Dijon - Grasse- Grenoble - Hyères - Ile-de-France : Auvers/Oise, Boulogne-Billancourt, Bussy-Saint-Martin, Chamarande, Chantilly, Châtenay-Malabry, Compiègne, Écouen, Fontainebleau, Giverny, L’Isle-Adam, Jouy-en-Josas, Malmaison, Marne-la-Vallée, Meudon, Milly-la-Forêt, Noisiel, Pantin, Pierrefitte/Seine, Poissy, Pontoise, Royaumont, Rueil-Malmaison, Saint-Cloud, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Ouen-l’Aumône, Sceaux, Sèvres, Versailles, Vitry/Seine, Yerres - Le Cannet - Le Havre - Lens - Le Rayol - Le Canadel/Mer - Les Sables-d’Olonne - Libourne - Lille : Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing, Croix, Graveline, Cassel, Valenciennes - Lodève - Lyon - Marseille - Martigues - Metz - Monaco - Montauban - Montpellier - Mougins - Nantes - Narbonne - Nice - Nîmes - Ornans - Rennes : Landernau, Quimper - Rodez - Rouen - Saint-Étienne - Saint-Nazaire - Saint-Paul-de-Vence - Saint-Tropez - Sérignan - Sète - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence - Vallauris - Vence - Vendôme - Villeurbanne

Et juste des musées et expositions temporaires pour quelques villes étrangères : Amsterdam : Harlem, Rotterdam, La-Haye, Bois-le-Duc, - Bâle - Berlin - Bruxelles - Genève - Liège - Londres - Madrid - Milan - Monaco - Venise

À voir également :
- La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en France
- La carte des grandes expositions, musées et collections permanentes en Europe

André Balbo

sources : visites, musées, presse...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.