Musique eVous
Accueil Musique Concerts & Tournées Festivals Artistes Albums Awards News The Voice

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Britney Spears > L’Actu de Britney Spears > Britney Spears : Notre critique de l’album ’Britney Jean’

Britney Spears : Notre critique de l’album ’Britney Jean’

Dernière mise à jour : samedi 27 janvier 2018, par Jean

Britney Jean est le huitième album de la carrière de Britney Spears. Voici ce que nous en pensons, chanson par chanson. Du très bon, du bon et... du moins bon.

Huitième opus de la discographie de Britney Spears, Britney Jean est aussi le premier à sortir depuis qu’elle est entrée dans la trentaine. S’agit-il pour autant de "l’album de la maturité" ? Ça en a tout l’air puisque l’ex-lolita s’est investie comme jamais auparavant dans l’écriture de ses chansons et est créditée sur chacune d’entre elles. Mais ceux qui l’apprécient avant tout pour ses tubes légers et dansants trouveront néanmoins leur bonheur, comme y a veillé Will.i.am, l’omniprésent producteur exécutif du disque...

1. Alien  : C’est notre chanson préférée de l’album. Merci au producteur William Orbit, connu essentiellement pour son travail avec Madonna, qui livre ici un morceau aussi élégant qu’envoûtant. Dommage qu’on ne le retrouve que sur une piste du CD... La voix de Britney est discrètement retouchée via Auto-Tune mais pour une fois elle chante vraiment et ne se contente pas de psalmodier son texte de façon robotique. A noter le petit défaut de la piste qui saute légèrement à 2’14.
2. Work Bitch  : On pensait que ce titre dédié aux fans gay de la star ne serait pas représentatif de l’album qu’on nous annonçait intime et personnel. En fait, il reflète bien la moitié la plus dance du disque, la moins bonne. Work Bitch reste néanmoins assez accrocheur, plutôt osé musicalement, mais quand même un peu décevant.

3. Perfume  : Les patrons du label de Britney plaçaient beaucoup d’espoir en ce titre écrit par Sia. C’est vrai que le refrain est bon. De même, le thème choisi – l’infidélité – est habilement abordé et on ne peut s’empêcher de se demander si l’interprète s’est réellement retrouvée dans la peau d’une femme trompée. Néanmoins, ce n’est pas le hit annoncé.
4. It Should Be Easy  : Retour à la dance de Work Bitch, avec une Britney plus robotisée que jamais en prime. La patte de Will.i.am est immédiatement reconnaissable, pour le meilleur et pour le pire. Ca ressemble à un autre duo avec le leader des Black Eyed Peas, l’agaçant Scream & Shout, sans en avoir le potentiel tubesque.
5. Tik Tik Boom  : La piste la plus "urbaine" de l’album. C’est bien produit, assez court pour qu’on ne s’en lasse pas et le featuring de T.I. ne gâche rien.
6. Body Ache  : Will.i.am s’associe sur ce titre à David Guetta pour un résultat 100% électronique et synthétique. Certains passages sont bien vus, d’autres sont presque désagréables. Mais les adeptes de la dance actuelle apprécieront sans doute.
7. Til It’s Gone  : Après plusieurs écoutes, on finit par adhérer à cette chanson, pour ses accents dubstep qui peuvent faire penser à Hold It Against Me, la mélancolie des paroles, ainsi que pour les efforts vocaux de Britney.
8. Passenger  : C’est l’une des meilleures chansons de Britney Jean. Co-écrite par Sia et Katy Perry, elle évoque l’apprentissage du "lâcher prise", le bonheur d’enfin perdre le contrôle et de confier les rênes de sa vie à autrui. Seul bémol : on ne reconnaît pas tout à fait la voix de Britney. Certains estiment même que c’est sa choriste Myah Marie qui aurait en réalité posé sa voix sur le titre…
9. Chillin’ With You  : Britney se fait plaisir et s’offre un duo avec sa petite sœur Jamie Lynn, qui sortait justement le clip de son single How Could I Want More le 26 novembre précédent. C’est mignon mais nous, on s’ennuie un peu.
10. Don’t Cry  : Une chanson très "Britney" qu’on croirait issue de sa période Oops ! I Did It Again. C’est assez lisse et ça manque sans doute de relief pour une clôture de CD.

En résumé : Avant tout, il faut saluer le travail de Britney qui a tenu à s’impliquer pleinement dans cet album, donnant un peu plus de la voix que ces dernières années et surtout en participant à l’écriture des paroles. Malheureusement, le résultat n’est pas à la hauteur des attentes. La faute à l’inévitable et pas toujours inspiré Will.i.am, co-producteur de 7 titres sur 10. Nos chansons préférées sont celles auxquelles il a le moins pris part. Alors que des collaborations plus prometteuses avec d’autres producteurs (Danja, Naughty Boy, Rodney Jerkins…) ont été impitoyablement écartées du tracklisting, la star a préféré s’entourer du chanteur des Black Eyed Peas et même de David Guetta. Un choix qu’on regrette. Le successeur du réussi Femme Fatale (2011) recèle bien quelques bons morceaux mais l’ensemble n’emporte pas l’enthousiasme. Notre note : 13/20.

Pour être informé des dernières news musicales concernant Britney, suivez-nous sur Facebook !