Musique eVous
Accueil Musique Concerts & Tournées Festivals Artistes Albums Awards News The Voice

Accueil > Musique > Vos artistes favoris > Lana Del Rey > Lana Del Rey : L’album ’Ultraviolence’ en 2014

Lana Del Rey : L’album ’Ultraviolence’ en 2014

Dernière mise à jour : mercredi 12 avril 2017, par Jean

L’égérie vintage est de retour avec le successeur de son album à succès Born To Die. Enregistré à Santa Monica, il s’intitule Ultraviolence et est sorti le 16 juin 2014.

En l’espace d’une seule année, Lana Del Rey est devenue une vedette planétaire. Un succès-éclair débuté avec l’enivrant single Video Games. Aidé d’un clip où les époques se chevauchent mais qui multiplie néanmoins les clins d’oeil à l’âge d’or du cinéma hollywoodien, ce titre a d’abord séduit les bloggeurs et autres "trend-setteurs" en 2011, avant de conquérir le grand public. Certains ont voulu y voir un produit commercial bien marketé, mais l’histoire était déjà en marche.

Quelques mois plus tard, la jeune Américaine pouvait ainsi se targuer de 300 millions de vues de ses vidéos sur YouTube, 2,5 millions de fans sur Facebook, le MTV Europe Music Award de la meilleure artiste alternative, un album Born To Die classé N°1 dans 11 pays et vendu à 400 000 exemplaires en France, deux Olympias complets...

Autant de louanges qui expliquent pourquoi son prochain opus a été attendu au tournant et forcément critiqué sans complaisance. D’ailleurs, les sessions d’enregistrement du troisième album de Lana ont commencé très tôt, à Santa Monica, non loin de Los Angeles. Restait à savoir l’égérie H&M reprendrait son personnage au glamour suranné, ou choisirait d’évoluer vers une nouveau style, musical et visuel.
En février 2013, la chanteuse annonce que son prochain disque serait "plus spirituel" que Born To Die. "C’est un peu plus dépouillé mais toujours aussi sombre et cinématographique. J’avance assez lentement mais j’aime ce que j’ai fait pour le moment."
Un premier aperçu peut être apprécié sur la B.O. du film Gatsby le Magnifique. Lana en interprète la premier single, l’inédit Young & Beautiful. Il s’agit du premier titre inédit depuis la sortie de The Paradise Edition. Une ballade émouvante, un message d’amour universel qui touche par la simplicité de sa mélodie et la beauté des arrangements. Début 2014, la chanteuse signe une autre B.O., celle du film Maléfique de Robert Stromberg, avec le titre Once Upon a Dream, thème original du dessin animé La Belle au Bois Dormant.


A la fin du mois de juillet 2013, un titre inédit de Lana fait surface sur Internet, suscitant l’emballement des fans. Black Beauty, mis en écoute sur Soundcloud, est-il bel et bien extrait du troisième album de la chanteuse ? Au même moment, So Legit fuite également et créé le buzz pour ses paroles s’en prenant vertement à Lady GaGa. Maha Maha est mis en circulation quelques jours plus tard.
Le 27 juillet, Lana dévoile sur Twitter l’affiche du court-métrage Tropico. Ce film de 30 minutes a été réalisé par Anthony Mandler, qui était déjà aux commandes du magnifique clip du titre Ride. On y retrouve aux côtés de la chanteuse le mannequin Shaun Ross. La B.O. de ce "conte sur la rédemption" réunit plusieurs morceaux de l’EP Paradise, comme Body Electric, Gods and Monsters et Bel Air. Lors de sa projection, jeudi 5 décembre, Lana en profite pour évoquer son prochain album et confie son titre : Ultraviolence. Polydor nous confirmera par la suite qu’il doit paraitre le 16 juin 2014.

Achetez ici l’album Ultraviolence de Lana Del Rey

En janvier, l’inédit Criminals Run the World fuite sur Internet. Suivront In the Sun, Behind Closed Doors et All Smiles. "L’album est maintenant terminé et il est très beau, déclare la chanteuse. Vous allez aimer ’Ultra’, c’est très beau et très sombre. Si sombre que c’est presque difficile à entendre. Mais j’adore..."
Après avoir pu découvrir le single West Coast, les fans peuvent enfin se procurer Ultraviolence depuis le 16 juin. Ils y trouvent une Lana plongée dans le spleen, plus désabusée que jamais. Moins glamour que Born To Die, le disque est peut-être aussi plus cohérent dans son ensemble. Les titres sont largement teintés de notes soul, blues-rock, et, à cet égard, la collaboration avec Dan Auerbach du groupe The Black Keys s’avère judicieuse.

Pour être informé des dernières news musicales, suivez-nous sur Facebook !

Tracklisting :
1. Cruel World
2. Ultraviolence
3. Shades Of Cool
4. Brooklyn Baby
5. West Coast
6. Sad Girl
7. Pretty When You Cry
8. Money Power Glory
9. Fucked My Way Up To The Top
10. Old Money
11. The Other Woman
12. Black Beauty (Bonus track)
13. Guns And Roses (Bonus track)
14. Florida Kilos (Bonus track)