eVous
La ville dans la poche
Accueil Paris Arrondissements de Paris Ile-de-France Le Marais Lyon Marseille Nice Toulouse Bordeaux Nantes Lille Agenda France Guides France Shopping Visiter la France Musique TV Cinéma Expositions Ailleurs Terres et saveurs Astuces, idées et inspirations

Accueil > Cinéma > Personnalités du cinéma > Acteurs & Actrices > Kirsten Dunst

Kirsten Dunst

Dernière mise à jour : vendredi 15 février 2019, par Morgan

La Bio

- Actrice
- Née le 30 avril 1982

Biographie - Filmographie sélective

Alors qu’elle n’est âgée que de 29 ans, Kirsten Dunst fait déjà partie des meubles de la maison Hollywood. Sa longue carrière pourrait pourtant se résumer à quatre rôles qui ont fait sa notoriété : Claudia dans Entretien avec un Vampire, Lux Lisbon dans Virgin Suicides, Mary Jane Watson dans la trilogie Spiderman et aujourd’hui Justine dans le sulfureux Melancholia. Quatre rôles, ou quatre démonstrations du talent inné de la vaporeuse actrice qui aura longtemps noyé ses dons dans des films sans intérêt.

Née dans le New-Jersey d’un père d’origine allemande, cadre dans le milieu médical et d’une mère d’origine suédoise, hôtesse de l’air puis artiste, Kirsten Dunst quitte très vite la côte est pour la Californie où elle vit avec sa mère et son petit frère. Apparaissant très jeune dans des spots publicitaires et obtenant de petits rôles chez Woody Allen et Brian De Palma, elle vit la pré-adolescence classique d’une jeune reine de beauté, entre mannequinat et rôles au cinéma.

En 1994 sort Entretien avec un vampire de Neil Jordan. A l’époque, les vampires n’ont pas la cote de popularité qu’ils ont aujourd’hui, le film reçoit donc un accueil mitigé, malgré son casting du feu de dieu réunissant Brad Pitt, Tom Cruise et Antonio Banderas notamment. Au milieu de ces beaux mâles réclamant du sang en se donnant des airs shakespeariens, un visage ovale et blanc orné de boucles blondes crève l’écran : c’est Kirsten Dunst. A tout juste douze ans, elle donne la leçon à ses illustres aînés incarnant avec une maturité hallucinante une vampire coincée dans un corps de fillette.

S’ensuivent une petite dizaine de films oubliables au rang desquels Jumanji et Kiki la petite Sorcière font figure de climax. Kirsten Dunst passe son adolescence sur les plateaux de tournage, presque en vain. En 1999 la jeune femme a 17 ans et elle est choisie par Sofia Coppola pour incarner Lux Lisbon dans le premier film de la réalisatrice, Virgin Suicides. Cette histoire mélancolique et poignante est adaptée d’un roman de Jeffrey Eugenides qui retrace les derniers moments d’une fratrie de cinq sœurs sacrifiées sur l’autel de la bienséance bourgeoise des Etats-Unis des années 1970. Douce et sensuelle, Kirsten Dunst épate les critiques qui voient en elle une star montante de Hollywood. Elle est alors en concurrence en tant que révélation de l’année avec Mena Suvari, l’Angela d’American Beauty qui fait tourner la tête de Kevin Spacey. Kirsten Dunst admettra plus tard avoir refusé le rôle qu’elle jugea alors trop osé.

D’autres films sans intérêts se multiplient sur son CV, à croire qu’elle joue avec les nerfs de ses fans. En 2002 sort Spiderman de Sam Raimi. Elle y incarne Mary Jane Watson, l’impossible idylle du héros, et obtient conjointement avec Tobey Maguire le titre de baiser le plus mythique de la décennie. En tout cas pour les geeks... Dans la roue de la trilogie Spiderman qui se terminera en 2007, d’autres films à succès viennent se placer, comme Le Sourire de Mona Lisa de Mike Newell, Eternal Sunshine of the Spotless Mind de Michel Gondry ou encore Mary Antoinette de Sofia Coppola.

Ce dernier rôle achève de l’installer comme une tête d’affiche. Après avoir passé presque toute sa vie en tournage, la belle hérite enfin d’un statut de "premier rôle ou rien" bien mérité. Pendant quatre ans, ce sera rien, ou presque. Faisant une pause dans sa carrière au moment où d’autres jeunes femmes de sa génération, comme Scarlett Johansson ou Nathalie Portman, trustent tous les rôles intéressants, Kirsten Dunst prépare son grand retour en 2011 avec Melancholia. Dans un contexte sulfureux - voir les propos de Lars Von Trier sur Hitler - le film est un succès critique et sa performance de jeune mariée apocalyptique lui vaut le Prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes.

Désormais plus sélective quant à ses choix de rôles, Kirsten Dunst se fait également plus rare qu’au début des années 2000. Son prochain rôle majeur devrait être l’adaptation de Sur la Route de Kerouac signé Walter Salles, dans lequel elle sera Camille, en compagnie de Kristen Stewart, une autre femme vampire célèbre, Amy Adams et Viggo Mortensen.

La Filmo

- 1989 : New York Stories, Oedipus Wrecks de Woody Allen
- 1990 : Le Bûcher des vanités de Brian De Palma
- 1991 : High Strung de Roger Nyard
- 1994 : Greedy de Jonathan Lynn
- 1994 : Entretien avec un vampire de Neil Jordan
- 1994 : Les Quatre Filles du docteur March de Gillian Armstrong
- 1995 : Jumanji de Joe Johnston
- 1997 : Tower of Terror de D.J. MacHale
- 1997 : Des hommes d’influence de Barry Levinson
- 1998 : Anastasia de Don Bluth/Gary Goldman
- 1998 : Kiki la petite sorcière de Hayao Miyazaki
- 1998 : Small Soldiers de Joe Dante
- 1999 : Dick, les dessous de la présidencede Andrew Fleming
- 1999 : Belles à mourir de Michael Patrick Jann
- 1999 : Virgin Suicides de Sofia Coppola
- 2000 : The Crow 3 : Salvation de Bharat Nalluri
- 2000 : American Girls de Peyton Reed
- 2000 : Premier amour de Reverge Anselmo
- 2001 : Crazy/Beautiful de John Stockwell
- 2001 : Un parfum de meurtre, de Peter Bogdanovich
- 2002 : Spider-Man de Sam Raimi
- 2003 : Levity de Edward Solomon
- 2003 : Le Sourire de Mona Lisa de Mike Newell
- 2004 : Eternal Sunshine of the Spotless Mind de Michel Gondry
- 2004 : La Plus Belle Victoire de Richard Loncraine
- 2004 : Spider-Man 2 de Sam Raimi
- 2005 : Rencontres à Elizabethtown de Cameron Crowe
- 2006 : Marie-Antoinette de Sofia Coppola
- 2007 : Spider-Man 3 de Sam Raimi
- 2008 : Un Anglais à New-York de Robert B. Weide
- 2010 : All Good Things d’Andrew Jarecki
- 2011 : Melancholia de Lars von Trier
- 2011 : Upside Down de Juan Diego Solanas
- 2011 : Sur la route de Walter Salles

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.